Ruyigi et cankuzo : 20 millions de FBU rentrent dans les caisses de l’Etat

Publié par Mugisha Van Naris
Le 12 janvier 2013 à 10:12
Visites :
56 2

La Police burundaise, département anti corruption a repris une somme de 20 millions de Fbu. elle a traité 23 procès de corruption de 15 à terme.

C’est ce que declare Diomède Ntakoma, Commissaire chargé du Départment de lute contre la corruption dans la region de l’Est.

Il a dit que les services les plus vulnérables à la corruption et aux détournements de fonds publics sont la Police, les départements provinciaux d’agriculture et d’élevage, les comptables communaux, les hôpitaux et le secteur judiciaire.

Diomede Ntakoma a informé que la corruption est consommé durant la soirée au moment où les agents de l’OBR (Office Burundais des Recettes) ont quitté leurs lieux de travail.

C’est à ce moment que les marchandises entrent frauduleusement dans le pays par les postes de douane de Gisuru,Mishiha et Gasenyi.

La Police burundaise établie dans cette région de l’Est du pays est entrain de traiter 20 dossiers relatifs à la corruption. Les suspects sont dans les mains de la justice.

Selon le commissaire anti corruption Diomède, le commerce frauduleux connaît un regain d’activité car les informateurs ne bénéficient pas du dixième de la valeur de la fraude saisie autant que le prescrit la loi.

Le Commissariat anti fraude de cette region de l’Est du pays a permis le retour dans les caisses de l’Office Burundais des Recettes une valeur de 14 millions de Fbu de sucre de contrebande saisi qui était entré illégalement au Burundi venant de la Tanzanie voisine grâce à l’alerte des citoyens.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité