Le plaidoyer de Lagarde à Abidjan
Publié le 8-01-2013 - à 04:53' par bbc afrique

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a plaidé pour un "deuxième miracle économique ivoirien".

Lors d’un discours devant les députés à Abidjan, elle a rendu hommage aux efforts du président Alassane Ouattara, qui a "réussi à remettre la Côte d’Ivoire sur la bonne voie" et renoué avec les institutions internationales.

Christine Lagarde (à gauche) en compagnie de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, le 7 janvier 2013 à Abidjan

Après une forte récession causée par la crise de 2010-2011, le pays a atteint en 2012 "plus de 8,5%" de croissance, a-t-elle souligné.

Ce “deuxième miracle économique” devra être fondé notamment sur la bonne gouvernance, a rappelé Christine Lagarde.

La Côte d’Ivoire a connu après son indépendance, dans les années 1960 et 1970, un "miracle économique" grâce notamment au cacao, dont elle est le numéro un mondial.

Mais les troubles de la dernière décennie ont accéléré son déclin et culminé avec la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait environ 3.000 morts.

Christine Lagarde s’adresse aux députés ivoiriens, le 7 janvier 2013.

Extirper la corruptionLa patronne du FMI a appelé le gouvernement ivoirien à extirper “la corruption du corps politique", et à développer l’investissement et la formation.

L’objectif des autorités de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent en 2020 n’est "pas un voeu pieux", a estimé Christine Lagarde Lagarde, promettant que le Fonds resterait "aux côtés" des Ivoiriens.

Lqgqrde s’adresse à l’Assemblée ivoirienne

Au deuxième jour d’une visite qui en compte trois, Christine Lagarde devait s’entretenir lundi avec le président Alassane Ouattara.

Des rencontres avec des représentants de la société civile sont aussi prévues, des femmes leaders et les étudiants de l’Ensea.

Le pays a obtenu en juin dernier le point d’achèvement de l’Initiative Pays pauvres très endettés (PPTE).

Le FMI, qui a établi un plan d’assistance financière au profit de la Côte d’Ivoire, a joué un rôle important dans l’obtention de ce programme par le pays.

Le Fonds suit donc de près les actions menées et les progrès accomplis par le gouvernement, tout comme les autres institutions de Bretton Wood.

Il y a quelques mois les vice-présidents de la Banque mondiale étaient à Abidjan.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!