Le commerce ambulant dans une impasse absolue à Bujumbura

Publié par Alida SABITEKA
Le 14 décembre 2013 à 02:37
Visites :
56 2

Par manque d’une place adéquate en plein centre ville de Bujumbura et qui pourra contenir tous les commerçants de fruits et légumes, la décision de mettre fin au commerce ambulant dans la ville de Bujumbura ne pourra pas se faire.
La police a saisi, ce jeudi 12 décembre, les marchandises de ceux qui font leurs ventes dans les rues de la ville de Bujumbura mais cela n’a pas arrêté la reprise de ce commerce de rue,ce vendredi 13 décembre.

La question du commerce de fruits et légumes dans les rues de la ville de Bujumbura est devenue sans issue. Ce commerce s’est fait remarqué après l’incendie qui a ravagé le Marché Central de Bujumbura.

La Mairie de Bujumbura a tout fait pour mettre fin a ce commerce ambulant mais en vain, car pour eux, c’est la cause de l’insalubrité et l’insécurité qui règnent dans les rues de la ville. Mais de la part des commerçants de fruits et légumes, ils n’ont nul endroit où allé.

Parmi ceux qui se sont confiés a votre Journal en ligne IGIHE, ils nous ont déclaré que par manque de place adéquat pour y faire leur commerce, ils vont accepter les châtiments que leur impose la police

Selon la représentante de l’Association des femmes juristes, Béatrice Nyamoya, déplore la conduite de la police envers ces marchands de fruits et légumes et interpelle l’autorité du Maire de Bujumbura a prendre en main la question de ces marchands en leur octroyant un emplacement adéquat.

Même avec deux places misent en place pour ces marchands de fruits et légumes, entre autre le "Grenier du Burundi" connu sous le nom de "Grocery store" et un autre emplacement tout près de l’ex Marché Central de Bujumbura, ces deux places ne peuvent pas contenir tous ces marchands d’où la poursuite du commerce dans les rues par ceux qui n’ont pas eu de place.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité