A Nairobi, le jour où Mark Zuckerberg a vu son rêve africain se briser
Publié le 6-09-2016 - à 16:58' par IGIHE

Jeudi 1er septembre à Nairobi, en fin de matinée. Une ambiance décontractée règne dans le Pete’s Coffee, la petite cafétéria située au rez-de-chaussée d’iHub, un espace dédié aux technologies bien connu des Kényans. Quelques free lance viennent y travailler en sirotant un cappuccino.

Sur la terrasse, deux développeurs, devant une feuille A5 recouverte de schémas, discutent design et expérience utilisateur. Assis en face de moi, Jimmy Gitonga, l’ancien manager d’iHub, me raconte l’histoire de la Silicon Savannah. Plongés dans notre entretien, nous tardons à prendre conscience que le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg en personne, vient d’arriver dans le hall central du bâtiment pour une visite surprise.

Trois jours après été reçu triomphalement par la communauté de l’incubateur Co-Creation Hub situé dans le quartier de Yaba, le cœur de la scène start-up de Lagos, Mark Zuckerberg arrive à Nairobi, la seconde étape de son premier voyage sur le continent africain. Un périple pas complètement inattendu : alors que les marchés occidentaux arrivent à saturation et que, en Asie, la Chine continue d’interdire l’accès à Facebook sur son territoire, Mark Zuckerberg sait que la croissance de sa société passe par le développement du marché africain. Rien qu’au Nigeria, il compte déjà près de 17 millions « d’amis » inscrits sur son réseau social, sur une population de près de 180 millions.

Tuile solaire et routeur portable

Au second étage, tous se pressent lorsque Mark Zuckerberg passe une tête dans le FabLab, le GearBox, où plusieurs prototypes de projets hardware lui sont présentés : la tuile solaire produite par Strauss Energy, une start-up de l’énergie – primée à Johannesburg quelques jours plus tôt lors de la compétition DEMO Africa ; ou le compteur intelligent de Paygo Energy, qui permet aux ménages de s’approvisionner en gaz par petits volumes, via paiement mobile

Lemonde


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!