Visite de Mohamed VI au Rwanda : quatre accords de partenariat agricole signés
Publié le 21-10-2016 - à 09:48' par IGIHE

Le roi du Maroc Mohamed VI, dans le cadre de sa visite d’Etat au Rwanda, a présidé jeudi à Kigali avec son hôte le président Paul Kagamé, une cérémonie de signature de quatre conventions portant sur la mise en œuvre d’un programme de partenariat agricole entre le deux pays.

Les quatre accords portent sur un premier mémorandum d’entente dans le domaine agricole et un deuxième mémorandum d’entente pour l’établissement d’une assurance récolte. Le troisième accord renvoie à un mémorandum d’entente dans le domaine des engrais.

Signé par le président directeur général de l’OCP SA, Mostapha Terrab, et Géraldine Mukeshimana, la ministre rwandaise de l’Agriculture, il porte sur un investissement industriel dans des unités de Blending pour la production d’engrais adaptés au sol et aux cultures rwandaises.

Enfin, la quatrième convention est un mémorandum d’entente entre le Groupe Crédit Agricole du Maroc et Development Bank of Rwanda. Elle a été signée par Tariq Sijilmassi et le directeur général du Development Bank of Rwanda, Alex Kanyankole.

Avant la signature de ces conventions, le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a fait devant le roi et son hôte un exposé du programme de coopération agricole destiné à faire bénéficier au Rwanda de l’expérience acquise du Maroc en matière de développement de la petite agriculture, notamment de l’expertise accumulée dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Lancé en avril 2008, l’ambitieux Plan Maroc Vert (PMV) avait pour objectif de faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socioéconomique au Maroc, a rappelé le ministre, soulignant que cette stratégie a contribué à l’augmentation des revenus de milliers de petits agriculteurs et à l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie.

Partant de là, le programme de partenariat agricole entre le Maroc et le Rwanda a pour base la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises, a-t-il affirmé non sans relever que ce programme ambitionne la promotion de la coopération technique dans les domaines des infrastructures hydrauliques pour l’irrigation et de santé animale.

Il vise également, selon M. Akhannouch, à faire bénéficier aux agriculteurs rwandais l’expertise acquise par le groupe Crédit agricole du Maroc, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et le groupe OCP en matière, respectivement, d’intégration des petits agriculteurs dans les systèmes de financement, d’assurance multi-risques, et d’établissement d’une base de données sur la fertilité des sols (carte de fertilité).

Selon le ministre, le Maroc, qui abritera en novembre prochain à Marrakech la 22ème conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), propose une initiative ambitieuse qui tend à l’adaptation de l’agriculture africaine et au renforcement de sa résilience face aux changements climatiques.


Avec APA


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!