Usine d’assemblage et de commercialisation de la marque VW au Rwanda en 2017

Publié par IGIHE
Le 22 décembre 2016 à 10:38
Visites :
56 2

Le Gouvernement rwandais et Volkswagen vient de signer ce 21 décembre 2016 des accords portant sur la commercialisation de la marque VW au Rwanda avec plus tard le montage d’une usine d’assemblage de cette marque dans le pays pour 2017. Ceci réduira sensiblement les frais d’importation des véhicules tout faits.

Les accords portent essentiellement sur la VW de type Think Blue très économique et qui ne libère pas le CO2 pollueur.

La VW Think Blue fabrique des produits dont Polo BlueMotion, Golf BlueMotion, Passat BlueMotion, Touareg Hybrid.

Les négociations de ces accords viennent de durer 6 mois.

"Ce projet revêt une grande importance pour les Rwandais. C’est la première fois dans l’histoire du pays que le Rwanda signe un accord portant sur une usine d’assemblage de véhicules. Le plus de ces accords c’est qu’un individu pourra utiliser ces véhicules quand il en aura besoin sans toutefois qu’il l’aura acheté. Il lui suffira de commander les services de ces véhicules pour qu’ils soient mis à la disposition des clients.

Après usage, ils seront mis à la disposition d’autres utilisateurs. Les services qui seront rendus par ces véhicules seront différents de ceux qu’offrent les taxis voitures", a dit Francis Gatare à la presse après la signature de l’accord pour le compte du Gouvernement rwandais.
Les dits accords ont été signés du côté VW par Thomas Schaefer, Directeur Général de VW pour l’Afrique du Sud.

Thomas Schafer a déclaré à la presse que les agents de VW feront le déplacement de Kigali en janvier 2017 pour étude du marché. Ils pourront séjourner dans le pays jusqu’en avril de la même année pour à la fin monter l’Usine d’Assemblage VW d’une valeur de 1.5 millions d’Euros ayant la capacité d’assembler 5.000 véhicules par an.

Il a dit que cette production pourra être revue à la hausse après consultation des deux parties et du fait du volume des affaires.

VW qui va à l’assaut du marché rwandais vient d’inaugurer le premier véhicule VW Polo Vivo assemblé au Kenya d’une valeur de 1.65 millions de Shillings kenyans soit quelques 13 millions de francs rwandais hors TVA.

Les stratèges économistes rwandais saisissent ici une chance de voir le chômage se réduire de façon drastique et d’une relance de la santé économique du pays. Reste à voir si cette voiture VW assemblée au pays reviendra à moins cher au point qu’elle favorisera sa vente pour voir au moins 15% de citoyens rwandais posséder cet outil de travail. Et puis, quand bien même VW va mettre à disposition du citoyen rwandais un outil lui permettant une grande mobilité, le grand souci de ce dernier est le tracteur agricole et autres engins de construction.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité