Une rencontre sur l’investissement en Afrique à Kigali : 1000 participants
Publié le 5-09-2016 - à 12:32' par IGIHE

Chefs d’Etats et de Gouvernements, PDGs d’entreprises. Plus de 1000 visiteurs de marque sont rassemblés depuis ce lundi 5 septembre 2016 à Kigali où ils participent au 2016 Global African Investment Summit (TGAIS).

Cette conférence sur les investissements en Afrique qui a lieu au Kigali Convention Center est la première à être organisée en Afrique. ces rencontres annuelles ont toujours eu lieu à Londres (GB).Organisée par le Gouvernement rwandais et la COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa), cette conférence va explorer les opportunités d’investissements en Afrique.

"Cette conférence suscite des opportunités d’investissement pour les pays africains avec possibilité de création de projets communs à plusieurs pays pour pouvoir mieux s’affirmer sur le marché international en attirant de gros investissements", a dit Paul Sinclair, le diorigeant de Global African Investment Summit.

"Une Coopération active des pays est la clé du développement de l’Afrique. Nous sommes confiant que cette conférance va raviver et attirer les investissements dans nos projets prioritaires régionaux pour le bien de l’évolution des conditions socio économiques des citoyens africains", a indiqué Paul Kagame au cours de l’ouverture des travaux de cette conférence.

La conférence de Kigali va donner un grand espace de débat aux investisseurs qui vont soulever les défis actuels qui portent un frein aux investissements en Afrique et sur des pistes éventuelles de sortie de crise et de grand rayonnement des affaires. Les hommes d’affaires vont montrer concrètement des changements attendus de la part des gouvernements pour une forte amélioration de l’environnement des affaires.

Les débats vont aussi focaliser sur les rapports commerciaux entre blocs d’intégration régionale avec insistance sur les projets déjà réalisés et les défis rencontrés entre les blocs d’intégration EAC, COMESA et SADC avec la création de la TFTA (Tripartite Free Trade Area).

Une place importante sera accordée au débat et recommandations qui se dégageront sur les stratégies à mettre en place pour que les investissements accompagnent la transformation socio économique de l’Afrique tout en insistant sur les TICs, la promotion de l’agriculture et du développement en général.

Le commerce sud-sud, de région à région est très bas en Afrique, 15%, au moment pour le continent asiatique, il est assez élevé avec 40%.

Quelques photos


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!