Les familles touchées par le projet de thé de Nyaruguru réinstallées par NAEB

Publié par Igihe.com
Le 8 février 2017 à 03:37
Visites :
56 2

Le projet de 40 millions de dollars (environ 33,6 milliards de francs rwandais) a touché environ 234 familles qui doivent percevoir les indemnités pour expropriation.

Le Conseil national des exportations agricoles (NAEB) a commencé à réinstaller plus de 200 familles touchées par le projet d’expansion de Unilever Tea Rwanda Limited dans le district de Nyaruguru.

En remettant plus de 100 logements hier, Georges William Kayonga, le directeur général du NAEB, a déclaré que 234 familles ont été déplacées pour préparer le projet.

L’année dernière, le gouvernement a signé un accord avec l’entreprise Unilever Tea Rwanda Limited pour développer deux plantations de thé à grande échelle dans les secteurs de Kibeho et Munini à Nyaruguru.

Le projet de 40 millions de dollars (environ 33,6 milliards de francs rwandais) couvrira plus de 4000 hectares de terres et vise à stimuler la production de thé vert, selon le NAEB.

Kayonga a déclaré que le projet augmentera les exportations de thé de près de 15 pour cent et créera plus de 2.000 emplois dans la région. Il a noté que l’appui des agriculteurs a toujours et sera toujours un élément essentiel pour le succès de ce projet. Ceci, a-t-il dit, est essentiel pour améliorer les revenus des ménages et les moyens de subsistance des agriculteurs. La première production du projet est prévue pour 2020.

Actuellement, le Royaume-Uni achète 21,46% du thé rwandais, le Pakistan,21,16%, l’Égypte ,16% et 15,6% pour le Yémen. La Somalie achète 10,6% des exportations de thé du pays.

Avec NewTimesRwanda


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité