Urgent

Le Rwanda et le Gabon réduisent la taxe des appels téléphoniques

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 20 juillet 2016 à 08:06
Visites :
56 2

Le 27è Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine à Kigali aura été marqué par un côté pratique. Des accords commerciaux ont été négociés entre pays.

Le Commerce égalitaire sud-sud en marche

Ainsi le Rwanda Kagame et le Gabonais Ali Bongo ont-ils, le 18 juillet 2016, suspendu la surtaxe sur les appels internationaux entre les deux pays. Cela veut dire que les Gabonais et les Rwandais peuvent désormais appeler entre les deux pays à prix réduit. Les Chefs d’Etat Paul Kagamé et Ali Bongo l’ont annoncée au terme d’une rencontre des membres du Comité de la Smart Africa Alliance.

Les onze pays impliqués dans cette initiative d’intégration sous-régionale se sont, en effet, réunis en marge de la 27ème session ordinaire de l’Union Africaine (UA) qui s’est tenue du 17 au 18 juillet 2016 à Kigali au Rwanda.

Se réjouissant du démarrage effectif du « One Area Network » entre les membres de la Smart Africa Alliance, Paul Kagamé a expliqué que ce partenariat sera un important agent d’intégration à travers le continent.

« Nous avons beaucoup échangé sur l’unité de notre continent et ceci est l’une des actions qui vont nous aider à réaliser cela. Connecter nos réseaux et nos marchés participe de la réalisation de cet idéal et donnera des résultats pour notre peuple (…) Je tiens à vous (autres pays africains, ndlr) inviter à envisager d’adhérer à la Smart Africa Alliance », a déclaré Paul Kagamé dont les propos sont rapportés par le journal rwandais The New Times.

Pour Sunny Ntayombya, le directeur de la communication d’entreprise de Tigo Rwanda, l’initiative prise par les gouvernements du Rwanda et du Gabon est la bienvenue.

« Nous croyons que c’est dans notre meilleur intérêt en tant qu’opérateurs télécoms de nous assurer que nos consommateurs sont aptes à appeler à travers le continent africains à un prix abordable. Depuis l’institution du One Area Network en Afrique de l’Est, le nombre d’appels entre les pays de la sous-région s’est accru exponentiellement. Cela prouve qu’il y avait une énorme soif de communications abordables », a t-il ajouté.

Avec Agence Ecofin


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité