Le remboursement des fonds publics détournés fait partie des recommandations de la 14ème retraite

Publié par IGIHE
Le 7 mars 2017 à 12:38
Visites :
56 2

Le remboursement des fonds publics détournés fait encore partie des recommandations de la 14ème retraite des hauts responsables de l’Etat organisée du 24 février au 02 mars 2017 à Gabiro, selon la Ministre à la Présidence, Mme Venantie Tugireyezu.

« La 14ème retraite des responsables gouvernementaux a constaté que cette recommandation n’a pas été suffisamment mise en œuvre cette année. C’est le même cas pour trois autres recommandations qui n’ont pas été mises en œuvre à plus de 70 %. Raison pour laquelle ces priorités inachevées se poursuivront pour l’année 2017. Dans l’ensemble, les fonds de l’Etat détournés atteignent deux milliards Frw. Seulement un tiers, soit sept cent millions Frw ont été ramenés dans la caisse de l’Etat », a-t-elle indiqué lors d’une conférence de presse.

Elle a rappelé que c’est le Ministère de la Justice qui avait mission de faire rembourser ces fonds. Des procès ont été tenus à cette fin. Ce Ministère a gagné souvent la plupart des procès de ce genre. Mais aucun organe approprié n’a été mis en place pour s’occuper spécifiquement de la poursuite au niveau du remboursement.

« Les districts ou les institutions victimes du détournement auront dorénavant la mission de ramener les fonds détournés. Car, ce sont eux qui connaissent le détourneur mieux que le Ministère de la justice. Ils savent à quoi a servi cet argent volé », a-t-elle précisé.

La Ministre Tugiriyezu a informé qu’il y aura un suivi informatique pour détecter un détourneur des fonds de l’Etat qui cherche tel ou tel service de l’Etat, comme une attestation quelconque ou un crédit dans une banque.

L’autre volet qui a fait partie des discussions est la nécessité de revoir les lois de poursuite des détourneurs publics. Ces lois auront été révisées avant la fin de l’année 2017 dans le but de permettre une poursuite efficace.

Les trois autres recommandations qui n’ont pas été mises en œuvre à plus de 70 % sont liées au devoir de fournir aux fermiers et à temps les semences et les intrants, la réduction du déplacement non nécessaire à l’étranger pour les fonctionnaires de l’Etat, ce qui a permis à l’Etat de gagner 125 millions Frw susceptibles d’être revus à la hausse.

L’on ajoute aussi l’augmentation des produits fabriqués au Rwanda, l’amélioration de la qualité des services donnés, le respect des droits de l’enfant, etc.

Pour la Ministre à la Primature chargée des Affaires Gouvernementales, Mme Stella Ford Mugabo, la 14ème retraite s’est penchée sur la nécessité d’accélérer la mise en œuvre des recommandations non encore atteintes dans le cadre de la réalisation de la Vision 2020.

De manière plus claire, cela signifie la façon d’améliorer les accords entre l’Etat et les privés, la lutte contre la faim, l’augmentation des produits faits au Rwanda, les meilleurs programmes pour recycler les déchets dans la Ville de Kigali, réduire le nombre de gens qui volent l’argent dans les poches, renforcer les capacités de l’Office des Coopératives, la manière dont les organes de la justice devraient sensibiliser la population sur les méfaits des infractions et leur prévention, ainsi que le devoir de pointer du doigt les contrevenants qui commettent des délits.

Les panélistes à cette conférence de presse qui ont parlé de la 14ème retraite représentaient les groupes de discussions liés aux secteurs de l’économie, l’aspect social, la gouvernance et la justice.

avec rna


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité