La Bralirwa dégage un profit de 2.66 milliards de francs pour 2016

Publié par IGIHE
Le 24 avril 2017 à 01:37
Visites :
56 2

La Brasserie et Limonaderie du Rwanda (BRALIRWA) a publié ce 20 avril 2017 ses états financiers pour l’exercice 2016 avec un bénéfice net avant impôt de 2.66 milliards de francs.

Elle a annoncé qu’au 31 décembre 2016, le profit net réalisé en l’an 2016 déduit de l’impôt a été de 1.39 milliards de francs.

La Brasserie explique les raisons d’une performance moyenne due au fait que le volume de production de ses boissons a diminué de 1.4% et que les prix de ses boissons non alcoolisées ont connu une hausse l’an passé.

"Nous avons pu accroître le profit de l’entreprise même si l’environnement des affaires n’était pas facile au cours de l’exercice 2016 car les boissons non alcoolisées ont connu une hausse des prix. Puis, nous avons restructuré et accru la capacité de notre entreprise où nous avons mis de nouveaux capitaux. Bralirwa innove et multiplie des actions environnementales", a confié à la Presse le Chef de Bralirwa.

Cette restructuration a commencé avec l’année 2012 où il a été injecté 41 millions de dollars pour les brasserie de Gisenyi (boissons alcoolisées) et Kicukiro/Kigali (limonaderies).

Au cours de cette année-là, les prix de ses boissons non alcoolisées ont connu une hausse, le prix d’une bouteille de 300 ml passant de 300 à 350 Frw. Ces prix étaient restés stables durant les 5 années antérieures. Cette hausse était motivée par la dépréciation du franc rwandais par rapport au dollar.

L’an 2016 a vu Bralirwa créer de nouveaux produits alcolisés que sont Lite et Huza et des boissons non alcoolisées fabriqués à base de Pet. Ces produits ont été exportés en RDC. Conséquemment, les recettes de la Bralirwa se sont accrues de 5.6% par rapport à l’an 2015 avec des rentrées de 88.8 Milliards de francs contrairement à 84.1 Milliards en 2015.

Le DG de Bralirwa est confiant qu’avec 2017 le chiffre d’affaire de l’entreprise connaîtra une bonne montée malgré la crise mondiale qui continue d’empuantir l’environnement des affaires.

"Notre but est de faire beaucoup d’innovations et amener de nouveaux produits sur le marché tout en diminuant le poids de notre dette", a déclaré le DG de Bralirwa SA ayant pour principal actionnaire Heineken N.V Hollande (75% d’actions) et 25% vendues à la bourse de Kigali, la KSE au profit du public rwandais.

Il est attendu que 73.5% du profit réalisé par l’entreprise pour cette année 2016 sera redistribué aux actionnaires sous forme de dividendes ; chaque action sera rémunéré de 1 frw alors qu’en 2015, elle a été rémunérée de 5 francs.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité