La B.M exige des améliorations des directives sur les 39 PPP pour leur financement

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 25 mars 2017 à 02:36
Visites :
56 2

Suite à la nouvelle loi votée récemment au Parlement rwandais portant sur un partenariat entre le secteur public et le secteur privé, système dit PPP, dans la conduite et réalisation de gros projets nationaux, 39 projets lucratifs essentiellement des secteurs énergie, eau, mines, TICs, industries et autres viennent d’être approuvés.

Au nombre de ces mégaprojets sollicités dans le cadre des PPP, il y a la société américaine Countour Global qui exploite et transforme le gaz méthane du Kivu en électricité, l’ Akanyaru Valley Peat Project de Hakan associé avec le Gouvernement rwandais, le projet Gigawatt- Global Rwanda Limited dans lequel le Gouvernement rwanddais est associé à Korea Telecom Corporation. Et enfin, l’usine de farine African Improved Foods Ltd.

Ce Programme PPP pourra être financé par la Banque Mondiale après que celle-ci aura fait sa propre évaluation sur le côté pratique de ce programme gouvernemental. D’emblée, les délégués de la BM invités à un forum convoqué à cet effet ce 24 mars 2017, ont déclaré que les directives fondatrices de ce PPP ne sont pas bien étudiées, qu’il y a lieu de les améliorer pour un financement de ces Projets.

Diane Uwitonze, responsable des PPP près RDB a confié à la presse que ces directives sont déjà dans le processus de révision pour leur plus grande clarté.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité