Engrais moisis distribués aux fermiers rwandais : rare ethique des commerçants
Publié le 9-09-2016 - à 13:23' par Jovin Ndayishimiye

Il est fait état de distribution de fertilisants agricoles détériorés, atteints de moisissure prononcée, distribués aux petits fermiers agricoles. Ce manquement criminel a été dénoncé à la Police Nationale rwandaise qui a arrêté ces commerçants qui vendent des marchandises détériorées d’après les normes de RSB (Rwanda Standards Board).

A l’origine des faits, le Gouvernement cède aux opérateurs privés le soin d’importer et de commercialiser les fertilisants agricoles en 2013. Ce projet de plusieurs milliards de francs a été confié à la société ENAS ltd d’un certain Alfred Nkubiri. Il a été constaté dans les premiers mois de cette année que cette société a distribué des engrais atteints de moisissure donc non conforme aux normes de RSB.

Cela a fait que le Ministère de l’Agriculture a ordonné à la société de renvoyer ces tonnes d’engrais au fournisseur étranger car non acceptés au pays.

La société ENAS a préféré faire une notification écrite au Fournisseur ETG (Export Trading Group ltd) kenyan qui a demandé qu’une enquête indépendante soit menée afin de confirmer l’état d’endommagement de la marchandise.

Santosh Shukla, représentant de l’ETG au Rwanda a déclaré : " ETG Kenya a vendu à ENAS ltd 733 tonnes d’engrais DAP. Cette dernière a procédé aux examens de labo de RSB pour s’assurer si la marchandise est consommable. Les résultats ont montré qu’elle était abimée. Cela a pris six jours. J’ai reçu la lettre de notification des résultats de ces examens."

Santosh rapporte qu’un autre contrôle effectué près RBS après les premiers examens a donné des résultats montrant que l’engrais en question remplit les normes de consommation.
Les premiers examens effectués le 6 avril 2016 et sortis le 12 du même mois montrent que le niveau de moisissure de l’engrais en question était de 10.9 alors que pour un engrais obéissant aux normes doit être en deça de 1.

En effet les examens commandés par ETG par le truchement de Santosh son représentant à Kigali peu après la publication des premiers résultats ont montré que le niveau de moisissure de 0.96 entrait dans les normes exigées.

Le Département RALIS chargé d’octroi d’autorisation de distribution des engrais au sein du MINAGRI a lui aussi commandité des examens du même engrais le 20 mai 2013. Les résultats ont été catastrophiques : 9.6.

Le reporter d’IGIHE a relevé qu’outre ETG qui aura approvisionné les engrais ayant un si fort taux de moisissure, d’autres engrais fournis en 2013 avaient un taux de 9.6 en en 2014 des taux de 8.6 et 9.19.

L’interprétation de ces chiffres montrent que les fermiers rwandais ont utilisé des engrais périmés ce qui doit avoir impacté négativement sur leur production. "Ceci est un crime énorme à l’endroit des fermiers", a confié à IGIHE Egide Gatari du département Suivi et Evaluation de l’Application des engrais chimiques au sein du RAB (Rwanda Agriculture Board) montrant qu’un tel engrais détérioré empoisonne la terre du fermier au lieu de donner des résultats attendus.

Arrestation d’Alfred Nkubiri de ENAS Ltd
L’investisseur Alfred Nkubiri qui a le monopole d’importation et distribution de ces engrais chimiques a donc été arrêté et traduit devant la justice pour avoir distribué ces produits chimiques périmés. Le Ministère de l’Agriculture indique qu’il a ordonné à l’investisseur de remettre la marchandise périmé au fournisseur, qu’il ne s’est pas exécuté.

Est-ce une façon de montrer que la contre expertise commandée par ETG kenyane, le fournisseur, a été entâchée d’irrégularités ?

C’est ici que le professionnalisme en moins, il se pose la question de confier certaines responsabilités gouvernementales aux privés. Ils peuvent mal évaluer l’importance des normes commerciales quand de grosses sommes d’argent de perte sont en jeu.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!