Bientôt un vaccin contre l’alcoolisme ?

Publié par Notre Monde.Net
Le 30 janvier 2013 à 08:27
Visites :
56 2

Un vaccin destiné à combattre l’alcoolisme pourrait être commercialisé prochainement. Les premiers essais pourraient commencer dès novembre 2013.

Le dieu du vin Bacchus dans la mythologie grecque

« Avec ce vaccin, l’envie de boire sera très faible à cause des réactions qu’il va engendrer », a déclaré Juan Asenjo, un des auteurs de l’étude. En clair, l’effet « gueule de bois » sera tellement fort, même avec une petite quantité d’alcool, qu’il sera très difficile pour l’alcoolique d’assouvir sa passion. L’idée c’est donc de rendre tout simplement les alcooliques allergiques à l’alcool.

Le Dieu Bacchus allongé sur des grappins de raisins

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Le principe de ce vaccin est de bloquer le processus de dégradation de l’alcool au niveau du foie. Comme bien souvent, c’est en observant l’oeuvre de la nature que les scientifiques ont trouvé des solutions à leurs interrogations. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs en charge de ce projet se sont inspirés de la fameuse mutation génétique, présente chez 20 % de la population asiatique, empêchant la dégradation de l’alcool par les enzymes du foie.

Les scientifiques ont ensuite isolé le gène responsable de ce rejet et l’ont introduit dans un virus rendu inoffensif, avant de l’injecter. Les tests préliminaires ont d’abord été effectués sur une population de rats, dont 50 % sont devenus intolérants à l’alcool après avoir reçu le vaccin. En février, le vaccin va être testé chez la souris afin d’en évaluer la toxicité et les effets secondaires.

NOVEMBRE 2013 : LES PREMIERS TESTS SUR L’HOMME ?

Les premiers tests chez l’homme devraient commencer à partir de novembre prochain. Un groupe de 20 chiliens dépendants à l’alcool serviront de « cobayes ». Si les résultats s’avèrent encourageants, le vaccin devrait permettre de rendre les personnes alcooliques intolérantes à la boisson pendant une période allant de six mois à un an.

Bacchus, dieu du vin et de la vigne ; de la végétation, de la danse mais aussi des plaisirs de la vie (Google)

Est-ce la fin des piliers de bar ? Il ne faut cependant pas oublier que si ce vaccin contre l’alcool avait existé auparavant, jamais le petit monde de la grande littérature n’aurait découvert Charles Bukowski…


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité