Un investisseur pâtissier ferme sa boîte sans crier gare

Redigé par IGIHE
Le 29 décembre 2013 à 07:16

100 ouvriers boulangers de l’entreprise Java sise dans le quartier urbain de Kicukiro se disent désabusés par leur employeur, un certain Andrew Kaggwa, citoyen ugandais. Ce dernier a fui pour l’Uganda sans leur avoir payé leurs salaires totalisant 7 millions de francs. Il est aussi fait état d’autres 8 millions qu’il a pris à la KCB (Kenyan Commercial Bank) avant de partir.
L’entreprise en question venait de fait 9 mois d’existence. L’Ugandais promoteur de l’entreprise avait accumulé 4 mois (...)

100 ouvriers boulangers de l’entreprise Java sise dans le quartier urbain de Kicukiro se disent désabusés par leur employeur, un certain Andrew Kaggwa, citoyen ugandais. Ce dernier a fui pour l’Uganda sans leur avoir payé leurs salaires totalisant 7 millions de francs. Il est aussi fait état d’autres 8 millions qu’il a pris à la KCB (Kenyan Commercial Bank) avant de partir.

L’entreprise en question venait de fait 9 mois d’existence. L’Ugandais promoteur de l’entreprise avait accumulé 4 mois d’impayés à ses ouvriers boulangers, chauffeurs-distributeurs et autres. Il a disparu en ce 15 décembre 13.

La mairie de Kicikiro contactée a déclaré qu’après une période réglementaire tel que précisé dans le code d’investissement, il sera procédé à la vente aux enchères des machines laissés par cet entrepreneur irresponsable pour collecter de l’argent équivalant à la somme d’impayés des ouvriers et de la location des locaux que cette usine occupait.

Il est dit que cet entrepreneur avait accumulé des quantités de dettes au cours de son séjour au pays.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité