Bientôt la mise en terre des produits incendiés dans l’ancien Marché de Bujumbura

Redigé par Alida SABITEKA
Le 24 octobre 2014 à 01:07

Plus d’une année après la tragique incendie qui a ravagé le Marché Central de Bujumbura dans la matinée du 27 janvier 2013, le Ministère de l’environnement envisage d’extraire tous les débris restant dans ledit Marché et de les enterrer.
Le Ministère de l’environnement serait en train de bien aménager un terrain dans la commune Mpanda. Ce dernier va contenir tous les restes des produits incendié dans l’ancien Marché de Bujumbura. Selon le porte-parole du Ministère l’environnement, le choix de la commune (...)

Plus d’une année après la tragique incendie qui a ravagé le Marché Central de Bujumbura dans la matinée du 27 janvier 2013, le Ministère de l’environnement envisage d’extraire tous les débris restant dans ledit Marché et de les enterrer.

Le Ministère de l’environnement serait en train de bien aménager un terrain dans la commune Mpanda. Ce dernier va contenir tous les restes des produits incendié dans l’ancien Marché de Bujumbura. Selon le porte-parole du Ministère l’environnement, le choix de la commune Mpanda a été motivé par le fait que c’est un peu loin des habitations. Car, précise-t-il, certains de ces produits dégageraient des substances toxiques, pouvant menacer la santé de la population.

Une somme de 600 millions serait en train d’être collectée par ce Ministère pour exécuter ce travail.

Depuis l’incendie du Marché Central de Bujumbura, tout a été ravagé, laissant les familles dans une pauvreté sans nom. Certains de ces commerçants se sont débrouillés et se sont lancés ambulant des fruits et légumes en attendant que le Gouvernement trouve une autre place pour eux.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité