UR : bourse majorée pour sciences exactes, peu d’intérêt pour les sciences sociales

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 2 octobre 2017 à 08:13
Visites :
56 2

La direction académique de l’Université du Rwanda (UR) met en garde les étudiants fréquentant les facultés de sciences, ingéniorat civil, médecine, architecture et technologies contre les risques de perte de leur bourse d’étude au cas où ils décideraient de bifulquer vers les facultés de sciences sociales et/ou humaines.

C’est du moins la décision qui a été prise après que ladite bourse du gouvernement aux étudiants de l’Université du Rwanda a été majorée passant de 600.000 francs (env.710$) à 1.500.000 Frw (1800$) pour les facultés de sciences ci haut citées et restant stabilisée à 600.000 pour les sciences sociales et humaines.

Il est tout de même sidérant de voir le peu d’intéressement et de volonté politique des décideurs académiques pour revigorer et redoubler d’efforts de recherche en sciences sociales et publication où les chercheurs associeraient leurs étudiants surtout en cette période où les pouvoirs publics voudraient booster la production industrielle dans leur programme " Made in Rwanda". Les étudiants n’épauleraient-ils pas leurs profs pour constater scientifiquement le comportement du consommateur rwandais face au produit "made in Rwanda" ? N’étudieraient-ils pas les mécanismes négatifs tendant vers la non consistance du pouvoir d’achat de la population rwandaise et, partant, de la non consommation en masse des produits fabriqués industriellement au Rwanda tel que le café, le thé, le lait, ...?
Ah ! ça !!!

En clair, en majorant aussi la bourse de l’étudiant en sciences sociales, les autorités académiques signent tacitement un contrat supplémentaire avec le personnel enseignant ; celui d’impliquer et d’associer les étudiants dans des recherches, de la conception au terrain puis à l’écriture et à la publication. Ici les étudiants sont très intéressés car à la fin de leur cursus, l’unité industrielle où il aura focalisé ses recherches ne manquera pas de le recruter et de s’insérer immédiatement dans le processus de production sans autre forme de training ou de mise à niveau.

N’est-ce pas qu’avec cette majoration de sa bourse, un certain pourcentage financera un relèvement du salaire de son prof mais aussi des équipements nécessaires à la recherche et publication périodiques et permanentes.

"L’année académique dernière, sur notre insistance, le Gouvernement a versé 900.000 frw (1060$) pour chaque étudiant suivant les facultés scientifiques. Cependant il s’est avéré que cette somme n’était pas suffisante pour couvrir les dépenses occasionnées. La somme a été alors arrêtée à 1.5 millions pour cette année. Cependant elle rest inchangée pour les autres facultés", a déclaré Prof Nelson Ijumba, Vice Recteur académique de l’Université du Rwanda.

Le Vice recteur ne montre pas de volonté politique de son université de promouvoir les sciences sociales et économiques en y allouant des fonds importants pour la recherche et publication ? C’est ce qui semble justifier le pourquoi d’une non majoration de la bourse de l’étudiant en sciences sociales et économiques. Lui aussi ne devrait-il pas être suffisamment encadré pour être à même de participer pleinement à la vie socio économique du pays.
Dans la foulée Prof Ijumba a également déclaré que les étrangers fréquentant l’UR verront leurs frais d’études majorés de 20% par rapport à cux des nationaux ; que ces frais seront payés en trois tranches aux dates-butoir du 5 octobre, 5 janvier et 30 mars de chaque année académique.

Le Vice recteur académique de l’UR entend sanctionner d’un diplôme de Bachelor en Arts d’une période de 3 ans pour les étudiants fréquentant les sciences sociales, économiques et...tandis que ceux fréquentant les facultés de sciences exactes devront faire un séjour réussi chaque année de quatre ans pour être confirmés Bachelors of Science.

Le Vice Recteur académique a déclaré la date du 9 octobre 2017, celle de l’ouverture de l’année académique, que les inscriptions au rôle peuvent continuer pour se clôturer au 5 octobre.

Ils sont 11.027 étudiants candidats confirmés à l’UR pour cette année 2017-18. Ils avaient été 13.124 à avoir posé leurs candidatures.

Par contre, les étudiants boursiers du gouvernement confirmés par REB (Rwanda Educational Board) sont de l’ordre de 8313 uniquement. Leur bourse transitera par la BRD (Banque Rwandaise de Développement).


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité