Une retraite de Directeurs et Chefs de département des institutions publiques

Redigé par IGIHE
Le 28 novembre 2016 à 08:00
Visites :
56 2

Les directeurs et les chefs de départements des institutions publiques viennent de conclure une session d’une semaine d’une école culturelle dite ITORERO qui élève les valeurs traditionnelles rwandaises au niveau de principes de travail et de changements sociaux positifs de la société rwandaise.

Les cérémonies de clôture ont été dirigées par le Premier Ministre Anastase Murekezi.

"Les Rwandais attendent de vous la mise en exécution des contrats de performances que vous avez ssignés. Surpassez-vous dans la poursuite des activités politiques et des Programmes nationaux susceptibles de provoquer de positifs changements sociaux", a dit le Premier Ministre rappelant les cambistes à la lutte contre la corruption, à l’intégrité, sagesse et à afficher un comportement exemplaire dans l’exercice de leurs fonctions.

"Ayez toujours à l’esprit que vous dirigez des services névralgiques du pays", a-t-il rappelé n’oubliant pas de leur dire qu’ils sont le levain de la nouvelle vision 2050 en vue.

Le Gouvernement rwandais multiplie ces formations d’éducation civique menant sur la pratique socio politique en vue de l’atteinte des objectifs du Programme National de Lutte pour la Réduction de la Pauvreté et le Développement Economique qui sera à son terme en 2018.

A terme, Les objectifs évaluables et chiffrables étant que les fonctionnaires gouvernementaux devront offrir aux bénéficiaires des services de qualité à 85%. Le sondage d’opinion conduit en 2015 ayant révélé que ce niveau n’était que de 71.1%.

Cette cérémonie de clôture d’ITORERO a eu lieu ce 27 novembre 2016 au Stade Kamena de Butare. Cette session a rassemblé 786 dirigeants dont 156 femmes.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité