RSB lance une campagne de sensibilisation à la rectitude des instruments de mesurage commercial
Publié le 6-09-2016 - à 09:02' par Jovin Ndayishimiye

Ce Lundi 5 septembre 2016, RSB par le biais de son département de Métrologie a lancé une campagne d’inspection des instruments de mesurage des marchandises destinées à la consommation publique.

La campagne officielle a été ouverte dans le complexe de marché public de Kimironko, un quartier Est de Kigali.

"Cette campagne de sensibilisation vise les espaces de marché, les stations d’essance, les centres industriels... Il n’y aura pas un coin qui ne sera pas inspecté pour sensibiliser les opérateurs économiques à utiliser des instruments de mesurage de produits corrects autant que possible", a dit Philbert Zimulinda, Chef de Division de Métrologie près RSB (Rwanda Standards Board) entouré par une équipe de techniciens qui inspectaient des balances de pesage des détaillants de ce marché de Kimironko.

"Nous lançons juste une campagne. Demain nous irons au marché de Kimisagara, au Sud de Kigali pour un même exercice. Nous irons dans les hôpitaux, dans les abattoirs ou dans les hotels et restaurants. Aucune activité ne sera escamotée. Mais après cet exercice, après que les instructions ministérielles portant sur la normalisation des instruments de mesurage et de pesage soient publiées par un décret du Ministère du Commerce et Industries, des opérateurs économiques qui n’auront pas soumis leurs outils de mesurage et de pesage des produits commerciaux qu’ils produisent et/ou vendent se verront sanctionnés selon les provision de ces instructions ministérielles", a ajouté Philbert.

La femme commerçante Angélique Nyinawingeri du marché qui se prête à cet exercice gratuit trouve que sa balance que toutes les fois qu’elle utilise sa balance de pesage elle perd quelque 300 grammes sur un kilo pesé au profit de l’acheteur. Le technicien a rectifié cette erreur à la grande satisfaction de cette commerçante.

"Nous avons préparé une proposition d’instructions ministérielles qui doivent être approuvées pour bientôt. Avec la fin de cette campagne de sensibilisation nationale de métrologie, RSB entend voir des opérateurs économiques venir dans ces centres pour attester que leurs outils de mesurage sont au dessus de tout soupçon", a ajouté Philbert.

Un opérateur dans les agences de voyage montre à quel point RSB a raison de lancer une telle campagne.

"Certaines maisons de commerce ne savent pas détruire des marchandises dont les délais d’expiration ont sonné. J’en ai fait l’expérience quand j’ai pris un Sambusa expiré dans une alimentation de la Ville de Kigali. J’ai menacé d’appeler le numéro gratuit de RSB. Le propriétaire de l’alimentation m’a demandé sérieusement pardon et de ne pas appeler les officels de RSB. J’ai exigé en échange qu’il détruise toutes ces marchandises expirées. et il s’est exécuté de crainte de graves sanctions qu’RSB allait lui imposer", a-t-il dit souhaitant ne pas voir son nom cité.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!