L’Université du Rwanda octroie des diplômes à 8252 Lauréats

Publié par IGIHE
Le 28 août 2017 à 01:49
Visites :
56 2

La 4ème Promotion 2017 de l’Université du Rwanda (UR) a octroyé des diplômes à 8252 lauréats de niveau PhD, Masters et Bacheliers, dans différentes disciplines.

Comme Invité d’honneur et délégué du Président récemment élu, Paul Kagame, à la cérémonie, le Premier Ministre Anastase Murekezi a exhorté les lauréats à demeurer intègres en tout et d’être de bons leaders pour le pays.

« Il faudra rester intègres et solidaires avec le Rwandais dans le constant programme de développement durable auquel tous s’attèlent. Je vous rassure que vous aurez tout le soutien du Gouvernement rwandais dont vous aurez besoin afin d’atteindre un développement durable et accéléré. Le Rwanda a besoin d’hommes instruits et de qualité, et qui maîtrisent des connaissances pratiques », a-t-il indiqué.

Il a ajouté qu’il faut des partenariats efficaces pour atteindre une éducation de qualité. Pour cela, les lauréats sont exhortés à oser créer leur propre emploi, tout en sachant s’adresser au Secteur Privé. Il a informé les lauréats que le Président Kagame qu’ils ont élu récemment les félicite et les encourage beaucoup à aller de l’avant.

« Le Président Kagame vous encourage à travailler avec un zèle visible et constant, sans oublier ce que vous avez appris, et en sachant recourir aux ICT. Il faudra s’adonner à des industries qui mettent au point des produits « Made in Rwanda » qui sont compétitifs et de qualité. Pour cela, il faudra s’habituer à penser beaucoup et profondément (think big, very big) », a-t-il dit.

Les hôtes de marque, les lauréats de niveau master et PHD et certains parents ont eu la chance d’être assis dans la partie couverte du Stade Amahoro de Remera/Kigali.

Mais d’autres parents et l’ensemble des lauréats bacheliers étaient dans la partie non couverte. Ils ont été mouillés par une pluie qui est tombée cet avant-midi. Et l’ensemble de ceux qui étaient au Stade se sont sentis frustrés de ne pas disposer d’un stade couvert où les gens peuvent s’abriter du soleil et de la pluie au moment d’une telle cérémonie de collation de grade ou à l’occasion de tout événement qui réunit des gens.

« Je sens maintenant la mesure de notre pauvreté. Est-ce que le Gouvernement ne peut pas planifier d’avoir au moins un stade couvert au Rwanda ? Je suis convaincu que nous pouvons consentir ce sacrifice. Car, laisser nos enfants se faire mouiller sous de telles averses m’a frustré et m’a fait comprendre à quel point nous avons plus à faire, comme l’a souligné le Président Kagame durant cette dernière campagne », a témoigné un parent.

Avec André Gakwaya


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité