L’Universite du Rwanda : Une licence en 3 ans et 4 ans pour les grandes sciences

Redigé par IGIHE
Le 29 août 2017 à 11:51

L’Universite officielle du Rwanda confirme une sorte de conception mecanique dans l’evaluation et prise de decision pour ce qui est de cursus academiques en sciences exactes et en sciences sociales.
Cette conception selon laquelle les etudiants poursuivant les sciences de medecine, architecture, d’ingeniorat civil devront faire 4 ans pour etre recu licencie tandis que d’autres poursuivant les sciences sociales ne feront que trois ans,reflete-t-elle la realite ? L’etudiant en sociologie ou en (...)

L’Universite officielle du Rwanda confirme une sorte de conception mecanique dans l’evaluation et prise de decision pour ce qui est de cursus academiques en sciences exactes et en sciences sociales.

Cette conception selon laquelle les etudiants poursuivant les sciences de medecine, architecture, d’ingeniorat civil devront faire 4 ans pour etre recu licencie tandis que d’autres poursuivant les sciences sociales ne feront que trois ans,reflete-t-elle la realite ? L’etudiant en sociologie ou en economie ou en education n’a-t-il pas besoin de
plus de temps pour etre suivi de pres par son enseignant pendant qu’il concoit sa monographie de fin de cycle ? N’a-t-il pas besoin de stage l’hopital (Sociologues) pour etudier de pres ses observations relevant de l’inadequation d’action de l’infirmier ou du medecin en faveur du malade ? L’etudiant en economie ou gestion d’entreprise ne devrait pas passer plus d’une annee, la derniere de sa formation universitaire, dans telle ou telle industrie pour en etudier a fond les lacunes qui font qu’elle produit a faible rendement, qu’elle ne produit pas pour l’exportation afin d’equilibrer la balance des paiements ?

L’etudiant en sciences de l’education n’a-t-il pas besoin de plus d’une annee pour etudier la carte scolaire et d’autres phenomenes qui font que la qualite de l’enseignement a chute et devoir y proposer des solutionnements qui y sont necessaires ?
"Nous avons constate que pour les sciences sociales, la formation de niveau licence peut s’tendre sur trois ans autant que pour les autres sciences exactes sauf l’architecture, l’ingeniorat civil et la medecine", a confie au Newtimes, le Prof Ijumba, Vice recteur academique de l’Universite du Rwanda.

Ah ! Mais qu’est ce qui motive ce chercheur a jeter sur le marche du travail a la va vite les jeunes universitaires rwandais avant qu’ils ne fourbissent pas profondement leurs armes ?

Les six colleges de l’Universite du Rwanda rassemblent 23.000 etudiants pour les premieres candidatures. Parmi eux, seuls 5.000 sont inscrits dans les facultes de sciences.

"Nous avons demande que le Gouvernement rwandais revoit a la hausse l’assistance de 600.000 francs depenses chaque etudiant en sciences exactes pour aller 900.000. Nous avons constate que cette somme par etudiant reste insuffisante. Le Gouvernement a accepte de mettre la barre a 1.5 millions de francs, Par contre, nous avons recommande que les 600000 francs depenses pour chaque etudiant en sciences sociales sont suffisants", a dit le Prof Ijumba qui se refuse a croire que les sciences sociales sont importantes quand des fonds a la recherche y sont alloues.

Le Prof a loue le gouvernement de Suede pour avoir contribue au renforcement de la qualite de l’enseignement au Rwanda pour une valeur de 50 millions de dollars sur une periode de trois ans.

"Ce don est alloue a la recherche scientifique, a la creation d’infrastructures academiques et aux nouvelles technologie de l’information. Il permettra aussi
quelques 98 enseignants de poursuivre leurs etudes doctorales", a dit Ijumba.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité