Kigali : Une école islamique ferme ses portes

Redigé par IGIHE
Le 1er février 2018 à 02:31

Rwampara-Kigali : Un Groupe scolaire dit CIESK/Centre Islamique d’Enseignement Secondaire de Kigali vieux de 30 ans et situé dans un quartier sud de Kigali, Rwampara, vient de subitement fermer ses portes et commencer un cycle préscolaire et une école primaire.


Ce Groupe scolaire ayant démarré ses activités vers l’an 1985 avec des sections langues, arts et droit a abandonné ces sections pour être une école technique.
Le chef de l’association des Musulmans du Rwanda, Suleiman Mbarushimana, a annoncé ces changements prétextant que le Groupe scolaire n’a pas pu s’équiper en matériel nécessaire pour l’apprentissage des métiers tel qu’il avait été décidé.

"Une école technique est difficile à équiper. Et puis, il nous était difficile de recruter assez d’élèves pour fréquenter l’école", a-t-il ajouté.

D’autres informations de sources sûres parvenues au journal font aussi état d’une mauvaise gestion du patrimoine de l’école.

"Comment un tel groupe scolaire qui a déjà une longue tradition puisse déclarer faillite, ne pas être à même de payer les salaires des enseignants. Ce Groupe Scolaire avait un nombre élevé d’élèves. Où allait l’argent de minerval ?", se sont ainsi révoltés certains parents d’élèves qui ont requis l’anonymat et ont décidé que ce semblant de changement de forme d’enseignement est une façon détournée de cacher la faillite de l’école.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité