Dr Gasinzigwa aux travaux de l’Université d’été du Commonwealth centrés sur "Femme et Développement"
Publié le 17-08-2016 - à 10:14' par IGIHE

Dr Marie Christine Gasinzirwa, DG chargée de la Science, technologie et Recherche scientifique a donnée ce 15 août 2016 une communication aux 40 universitaires originaires de 14 pays membres du Commonwealth rassemblés dans l’Université d’Eté du Commonwealth 2016 de Kigali.

Sa communication s’articulait autour de l’impact de l’éducation de la jeune fille et de la femme dans la lutte contre la pauvreté et la ségrégation au Rwanda et dans les pays de la région.

Selon Gasinzirwa, le Rwanda va de l’avant dans la promotion des sciences, technologie et les mathématiques au profit des filles et des femmes rwandaises.

"Certaines familles rwandaises donnaient par le passé plus d’opportunités de scolarisation aux garçons plus qu’aux filles. Ceci a constitué une entrave à l’éducation de la jeune fille qui, la pauvreté aidant, est acculée à l’exécution des travaux de ménage", a-t-elle dit montrat que le Rwanda a révolutionné ces mentalités sociales.

Elle a ajouté que le Rwanda a forgé une vision consistant à secouer les mentalités sociales et à promouvoir la jeune fille à la science et à la créativité scientifique.

"Accroître le nombre de filles qui apprennent les sciences, les technologies de l’Information et communication et les mathématiques cela tend à créer une émulation parmi les filles qui suivent de plus en plus nombreuses ce programme STEM (Sciences, technologie, Mathématiques) pour un développement durable dans l’avenir", a dit Gasinzigwa.

En effet le Conseil des Ministres du mois de juin 2016 a décidé de mesures promotionnelles dont l’octroi prioritaire de bourses à l’égard de filles qui, au cours de leurs cursus universitaires, suivent des facultés de sciences, technologies et mathématiques.

Un autre phénomène attestant la promotion de la jeune fille et de la femme rwandaises est aussi un accroissement sensible du nombre de femmes enseignantes dans les établissements d’enseignement de base dit 12YBE.

"Les femmes, il doit leur être donné beaucoup d’opportunités pour l’atteinte des SDGs (Objectifs de Développement Durable). Elles comptent pour 53% de la Population rwandaise et participent toutes à la productivité nationale dans différents secteurs économiques du pays dont l’agriculture et l’enseignement. Elles luttent contre tute sorte de ségrégationnisme et contre la pauvreté", a confié Christine Gasinzigwa aux participants à cette Université d’été 2016 du Commonwealth qui vient de se dérouler à Kigali/Rwanda pour la première fois.

Les sessions de cette Université d’été du Commonwealth ont commencé en 2011. Celle de 2015 s’est déroulée au Canada et celle de 2017 aura lieu en Grande Bretagne.

Ces sessions débattent des défis sociétaux de l’heure constatés dans les domaines des sciences, des TICs, ingénierie, mathématiques, la loi et le droit.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!