Difficultés de gestion à l’UR : Les autorités convoquées au Parlement

Redigé par IGIHE
Le 3 octobre 2017 à 08:03

La Commission parlementaire du Suivi de l’Utilisation des Finances et du Patrimoine de l’Etat (PAC) a convoqué ce lundi 2 octobre les autorités de l’UR/Université Nationale pour expliquer les questions relatives à des difficultés de paiement de cette université envers les tiers dont les enseignants, les factures d’eau et électricité, la suppression de frais de stage pour les étudiants, le manque d’essence pour le charroi automobile de l’Université.
A ces questions, il a également été reproché au (...)

La Commission parlementaire du Suivi de l’Utilisation des Finances et du Patrimoine de l’Etat (PAC) a convoqué ce lundi 2 octobre les autorités de l’UR/Université Nationale pour expliquer les questions relatives à des difficultés de paiement de cette université envers les tiers dont les enseignants, les factures d’eau et électricité, la suppression de frais de stage pour les étudiants, le manque d’essence pour le charroi automobile de l’Université.

A ces questions, il a également été reproché au dirigeant de l’Université de voir certains projets conçus et jamais exécutés et ceux qui sont mis en exécution mal faits.

"Quand j’étais ministre de l’éducation, le Gouvernement déboursait la somme de 1.5 millions de francs (Env. 1800 $) pour frais d’étude à chaque étudiant poursuivant les sciences exactes et 1.2 millions de francs (env. 1220$ ) pour les sciences sociales et humaines. Nous avions un problème chaque année d’expliquer au Ministère de la Planification Economique comment ce package pour étudiants en sciences exactes : Médecine, Ingéniorat Civil, ... est en deça des besoins didactiques. Toutes les fois, la recommandation du Ministère du Budget était à la diminution de ce package. Il peut se faire qu’à un certain moment, un ministre qui devait aller défendre le budget aurait commis l’erreur d’accepter une diminution de ce package jusqu’à 600.000 francs par étudiant et par ans. Les difficultés de gestion ont ainsi commencé", a indiqué aux parlementaires le Dr Charles Muligande.

L’Université du Rwanda fait face aux problèmes depuis lors au point qu’à partir de mars dernier, il lui a été impossible de pays dans les délais ses enseignants et autre staff.

Dr Charles Muligande , Vice-Recteur de l’UR/Université Nationale chargé de Développement
Les autorités de l'UR/Université Nationale convoqués pour expliquer les questions relatives à des difficultés de paiement de cette université
Mulindwa Sam, secrétaire permanent à l'université de Kigali parmi les convoqués
Le prof. Nelson Ijumba, vice-chancelier adjoint des affaires académiques et de recherche à l'Université du Rwanda

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité