Des Facultés suspendues provisoirement pour renforcement de qualité de l’enseignement

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 21 mars 2017 à 05:46
Visites :
56 2

Le Ministère rwandais de l’éducation a décidé, après inspection, de suspendre certaines facultés des universités privées opérant à Kigali. Motif ? Ces facultés ne remplissent pas les conditions requises pour un meilleur et idéal transfert de connaissances aux étudiants. Les universités visées par cette mesure sont au nombre de dix.

"Certaines universités, dix en tout, ont reçu une première notification pour leur signifier les conditions qu’elles devaient remplir en déans six mois. Il leur a été demandé d’améliorwer la qualité des conditions de certaines de leurs facultés. Au vu de la non exécution de ces conditions, le Ministère est autorisé par la loi de suspendre ces facultés ou départements académiques. C’est ce qui a été fait jusqu’à ce que ces conditions soient dûment remplies", a déclaré à la presse Dr Sebasaza, DG du Département de l’Enseignement Supérieur près le Ministère rwandais de l’Education.

Selon ce haut fonctyionnaire du Ministère de l’Education, "il se fait que certaines universités n’ont pas renouvelé les contrats avec leurs enseignants. Pour d’autres ces enseignants qualifiés ont été remplacés par d’autres de faible qualification. Dans d’autres universités, c’est l’équipement de laboratoire qui est insuffisant par rapport à la population universitaire qui fréquente la faculté. Un autre critère où nous avons été regardants c’est le style de gestion de ces universités entre les autorités exécutives et leurs propriétaires", a ajouté Dr Sebasaza.

Intervenant devant la presse, le Ministre de l’Education, Prof Malimba Prosper a semblé montrer qu’une inspection périodique dans l’enseignement est parmi les indicateurs de renforcement de la qualité de l’enseignement.

Et puis il a fait montre d’une sorte de souplesse, "Il faut d’abord qu’une université soit créée et qu’elle demande l’autorisation de fonctionner tout en montrant le programme de ses activités académiques, et un calendrier montrant comment elle va mettre en place des conditions qui ne sont pas parfaites. Ce qui suit, ce sont les inspections d’évaluation. Quand au cours du dialogue ces conditions ne sont pas améliorées, la décision de suspension provisoire de ces facultés tombe".

Certaines universités ont été provisoirement suspendues.
Il s’agit de Rusizi International University,- Singhad Tehcnical Education Society(STES),Kicukiro ; Mahatma Ghandi University-Rwanda/Gasabo ; Nile Source polythechnic of applied arts, Huye ;

Pour d’autres ce sont facultés qui ont été dès lors suspendues provisoirement dont celles de University of Technology and Arts of Byumba (UTAB)/ Gicumbi, Open University of Tanzania de Ngoma, University of Gitwe de Ruhango, Jomo Ketta University of Agriculture and Technology de Kicukiro, Institut Catholique de Kabgayi (ICK)/ Muhanga,Institut d’Enseignement Superieur de Ruhengeri (INES-Ruhengeri)/ Musanze.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité