« Un Kg de Huye Mountain Coffee est vendu à $ 19 le Kg à Stamptown aux USA » - Aloys Tuyisenge

Publié par igihe
Le 4 janvier 2017 à 12:37
Visites :
56 2

Maraba, Huye : Grâce à sa qualité excellente fort appréciée à travers le monde, un Kg de Huye Mountain Coffee est vendu à $ 19 le Kg dans la Ville de Stamptown aux Etats-Unis, selon le chargé du marketing à Huye Mountain Coffee, Aloys Tuyisenge, plus connu sous le pseudonyme agréablement comique de « Mr Coffee ».

Tuyisenge explique la culture du café par Huye Mountain Coffee

« A Stamptown aux USA, notre café de Huye Mountain Coffee est d’une qualité compétitive exceptionnelle. Pour cela, il est vendu à $ 19. Tandis que le café éthiopien est vendu à $ 18. Une preuve que notre café est fort apprécié sur le marché international », a-t-il indiqué.

Il a tenu ces propos devant un groupe de neuf journalistes des différents médias nationaux et internationaux basés au Rwanda et qui effectuent une tournée dans les districts de Huye et Gisagara, du 27 Décembre au 05 Janvier 2017.

Cette descente est organisée par le Haut Conseil des Médias du Rwanda ou High Media Council (MHC) grâce à l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

D’autres équipes des journalistes visitent dans la même période d’autres districts du pays pour évaluer les progrès des réalisations socio-économiques du pays, ainsi que les éventuels défis.

Tuyisenge ou mieux Mr Coffee en profite pour signaler que la production du café de Huye Mountain Coffee ne cesse de grimper depuis 2011 où l’on a enregistré une récolte de 70 tonnes. En 2012, l’on a produit 350 tonnes ; 500 tonnes en 2013 ; 800 tonnes en 2014 ; et 925 tonnes en 2015.

« Dans l’ensemble, le prix du café sur le marché est conditionné par sa qualité. C’est le café green qui est exporté. Et le prix au Kg varie entre $ 5 et $10 », a encore rappelé Mr Coffee.

Il a informé que la consommation nationale du café est de 1 % de la production. Le reste est exporté.

La grande partie du café rwandais est Arabica Bourbon (95 %). Le reste, soit 5 % est constitué par le café Arabica, cultivé au Nord du pays.

Mr Coffee a expliqué ainsi aux journalistes présents sur l’une des deux stations de lavage de Huye Mountain Coffee le processus de transformation du café, depuis la plantation où sont cueillis les grains rouges jusqu’au lavage et au séchage, puis l’enlèvement de l’écorce, pour ne garder que le grain vert transformé, acheminé à Rwandex qui enlève la deuxième écorce, pour passer à l’emballage dans des sacs destinés à l’exportation.

L’on peut aussi savoir ce qui est le « nescafé » qui est obtenu à partir du café léger, flottant.

Alors que le bon café perché de première qualité et soigneusement séché, et entretenu pour son exportation à prix d’or.

L’on doit noter que Huye Mountain Coffee aligne 42 groupes de mille caféiculteurs. Mais son objectif est d’arriver à quatre mille caféiculteurs regroupés dans des coopératives répartis dans les cinq zones où le thé est transformé.

Les déchets obtenus au cours de cette transformation servent à fabriquer la nourriture du bétail, ou les intrants organiques, ou encore des briquettes pour la cuisson.

« Les caféiculteurs suivent des formations permanentes chaque mois : une fois, deux fois ou trois fois par mois. Ils apprennent à former des groupes qui se prêtent de l’argent. Aussi chaque caféiculteur peut-il épargner 500 à 10.000 Frw selon ses capacités. Plus il aura épargné, plus il demandera un montant de crédit plus substantiel », explique le chargé du marketing Tuyisenge (A suivre…)

Avec rnanews.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité