Soumission électronique d’appels d’offres de marchés publics ; zero corruption à Rubavu

Redigé par IGIHE
Le 16 janvier 2018 à 09:33

La corruption, les pots de vin… sont de plus en plus decries, pointés du doigt dans la passation de marchés publics. Pour couper court à ce fléau, un nouveau système électronique le e-procurement a été introduit dans toute la procédure de soumissionnement pour telle ou telle offre à la grande satisfaction des soumissionnaires qui louent la transparence de ce nouveau système.

« Ce système électronique dénommé le e-procurement introduit dans la passation de marchés publics vient tenter de résoudre la question de la corruption. Il y a peu ou pas de relation entre le préposé du service publique à la passation de ces marchés et le soumissionnaire », a dit satisfait Perre Célestin Habiyaremye, Secrétaire Exécutif de Province du Nord.

Célestin Sibomana, Directeur de Renforcement de Capacité près l’organe de Passation de Marchés Publics, RPPA, est perspicace. Il annonce que son institution est résolue àcombattre et éradiquer ce phénomène corruption que les brèches sont entrain d’être colmatées.

« Avec ce système électronique e-procurement, je ne dirais pas que nous éradiquons à 100% ce fléau de la corruption. Mais tout de même, ce système le réduit approximativement à 90%. Il n’y aura plus de copiage des cahiers d’appel d’offre qui seront remplis électroniquement. RPPA en personne suivra toute la procédure individuelle de passation de marché », a dit Célestin Sibomana.

La réunion de RPPA organisée à l’intention des soumissionnaires de ce district Rubavu de ce lundi 15 janvier 18 a été appréciée par les hommes d’affaires qui en ont loué une transparence sans faille.

Ces entrepreneurs sont bien aise de ne plus voir des papiers retirés de leurs dossiers soumis pour favoriser quelqu’un qui était de mèche avec les examinateurs des dossiers.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité