Le Ministre des Finances présente le budget 2017-18 révisé : 20 milliards d’augmentation

Redigé par IGIHE
Le 7 février 2018 à 06:28

Le Ministre de l’Economie et finance, Claver Gatete, vient d’annoncer la révision budgétaire 2017-2018 pour ce second semestre qui affiche une augmentation de 20.5 milliards de francs.

En effet le budget annuel 2017-18 initial était de 2094.9 milliards de francs. Avec la révision annoncée, il est monté jusqu’à 2115.4 milliards de francs.

Le Ministre est allé défendre cette révision devant le chambre des députés, ce mercredi 7 février montrant qu’avec la vente des bons du Trésor au cours de ce semestre qui s’écoule, la richesse intérieure créée a été de 37.5 milliards.

Il voulait dire que cette richesse doit être utilisée pour générer de nouvelles : "Au cours de cet exercice budgétaire 2017-18, nous allons focaliser sur les projets d’agrandissement des puits-citernes de pétrole, de génie rural et aménagement des marais, d’arrosage des cultures et de développement du périmètre d’élevage de boeufs de Gako, sud est du pays et de soutien à la construction de l’école modèle de Ntare school", a dit le Ministre montrant que le Gouvernement décide des projets à entreprendre et le Parlement d’y exercer un contrôle.

Il est dit que le premier semestre (Juillet-Décembre 2017) de l’année budgétaire en cours n’a consommé que 36% du budget prévu pour les projets à réaliser dans la période budgétaire.

Le Ministre a aussi indiqué aux parlementaires que les dons et aides étrangers de 719.5 milliards qui étaient prévus ont diminué de 16.9 milliards pour tomber à 702.6 milliards. La même période a vu le budget des projets de développement s’accroître de 9.8 milliards, de 772.7 à 782.5 milliards.

Il en va de même des investissements qui sont montés de 159.1 milliards pour arriver à 178 milliards de francs soit une augrmentation de 18.9 milliards de francs.

Conclusion provisoire ?
Il faut s’attendre, avec une légendaire bonne gestion du bien public, à une croissance économique assurée au cours de ce second et dernier semestre de l’année budgétaire 2017-18.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité