La Police intensifie des opérations transfrontalières antidrogue

Redigé par Olga
Le 31 janvier 2017 à 05:47
Visites :
56 2

Les opérations transfrontalières dans les districts Gicumbi/ Musanze (Rwanda) et Kisoro (Uganda) sont sur pied. Elles visent à briser les chaînes d’approvisionnement en stupéfiants et à décourager les trafiquants de drogue. Des substances psychotropes d’une valeur de plus de 46 millions de francs rwandais ont été saisis au cours des trois derniers mois dans la province du Nord côté rwandais.

Ces drogues illicites ont été saisies dans les districts de Gicumbi et Musanze. Elles étaient d’une valeur de 23,9 millions francs rwandais. Elles ont été confisquées à Gicumbi puis détruites le 25 janvier dernier lors d’un exercice public organisé dans le secteur de Kageyo auquel ont participé des centaines de residents.

À Musanze, les drogues détruites le même jour, d’une valeur de plus de 22,5 millions de francs Rwandais, comprenaient également des lotions d’éclaircissement de la peau interdites telles que Caro-light, Citron Light et Lairemen. Elles avaient également été saisies au cours des mêmes opérations.
La plupart des drogues saisies comprenaient un breuvage interdit avec des noms de marques différentes telles que Kanyanga, Chief Waragi, Zebra Waragi, African Gin et du cannabis.
Selon la police nationale, les districts frontaliers sont généralement utilisés comme des voies de transit pour les stupéfiants et les substances illicites furtivement entrées dans le pays.

Entre Juin et Novembre 2016, la plupart de drogues interdites, soit 38 millions de francs rwandais, ont également été saisies et détruites à Gicumbi.
Dans le cadre de l’effort de lutte contre le vice, les résidents de Gicumbi ont depuis formé des clubs anti-Kanyanga dans chacun des 21 secteurs. Ils ont été actifs dans les operations de traque des concessionnaires et des consommateurs de ces marchandises prohibées.

Source : The NewTimes Rwanda


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité