La France condamne la mort d’un Casque Bleu de la Monusco a Fizi/ Sud Kivu

Redigé par IGIHE
Le 31 janvier 2018 à 08:28

La France condamne l’attaque contre la MONUSCO (Mission de l’ONU en RDC) survenue le 27 janvier à Baraka (Sud-Kivu), qui a entraîné la mort d’un casque bleu pakistanais et en a blessé un autre, rapporte l’Agence Rwandaise d’Information de ce 30 janvier 2018.


« Nous présentons nos condoléances à la famille de la victime, aux autorités pakistanaises et aux Nations unies. Nous souhaitons un prompt rétablissement au blessé », écrit-elle citant un communiqué du Ministère français des Affaires Etrangères qui encourage les autorités congolaises à faire toute la lumière sur cette attaque, « afin que les responsables en répondent devant la justice ».

Il est dit que l’incident est survenu à environ 96 Km au sud-ouest de Baraka au Sud-Kivu près d’une localité dite Lulimba, une région assiégée par les Mai Mai Yakutumba qui y font des dégâts et des déplacements forcés d’honnêtes citoyens.

En effet , plus de sept mille réfugiés congolais ayant fui cette contrée qui va jusqu’à la Province du Tanganika, ont été accueillis à Rumonge au Burundi après la traversée du lac Tanganyika a l’aide de grands et petits bateaux, rapporte ARI.

Ces réfugiés fuient l’intensité des combats entre les rebelles et les forces congolaises dans la région de Fizi. Les miliciens prétextent se battre pour chasser Kabila du pouvoir, rapporte ARI .

La brigade internationale de la MONUSCO attend-elle n’appliquer la force que pour les M23 ? Si elle est couverte du Chapitre 7 d’usage de la force, pourquoi ne met-il pas fin à ces malheurs de civils innocents acculés à l’exil ?

Le Communiqué condamnant cette attaque sur les casques bleus de la Monusco dit que la France soutient les efforts d’une Monusco incapable de mettre fin au désordre de ces miliciens Yakutumba.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité