Kagame invite les Rwandais à consommer les produits Made In Rwanda

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 7 février 2017 à 08:01
Visites :
56 2

Le Président Paul Kagame s’est exprimé à propos de la protection des marchandises produites au Rwanda. Selon lui, les industries locales fabriquent de bons produits et pourtant les consommateurs locaux se tournent vers les produits similaires importés et plus chers que les premiers.

Il a fait cette déclaration alors qu’il venait de participer à une réunion du Comité de coordination de District Gasabo après avoir visité le tout nouveau centre industriel dit Special Economic Zone ce 7 février 2017.

Au cours de son allocution de circonstance adressée au dirigeants des instances de base de Gasabo jusqu’au niveau de Mudugudu, tout en appréciant le train train régulier de l’implantation des unités industrielles dans le pays, il a néanmoins raillé quelques procédures malencontreuses inutiles qui empêchent l’extension de cette industrialisation.

"J’ai demandé aux industriels s’ils satisfont le marché intérieur rwandais. Ils m’ont dit que cela n’allait pas bien, que par contre les Kenyans et les Tanzaniens veulent consommer leurs produits y compris les Africains de l’Ouest. J’ai insisté voulant savoir pourquoi le marché intérieur ne s’ouvre pas à eux. Ils m’ont dit que la procédure d’adjudication des marchés publics est fastidieuse. Cela veut dire qu’il y a rééllement un problème. Au moment où nous mettons beaucoup de volonté politique pour le programme "Made In Rwanda", il y a des contre ordres insidieux qui empêchent que les produits Made In Rwanda ne sont pas consommés, pire encore, on décourage ceux qui doivent les consommer", a dit le Président Paul Kagame tentant de dissuader les importateurs d’items identiques à ceux fabriqués localement.

Le Président s’est senti frustré du fait que les projets de construction de bâtiments publics (écoles, hôpitaux, centres de santé...) font recours aux matériaux de construction fabriqués à l’étranger alors que localement les mêmes items ne sont pas sollicités, ce qui, si les produits locaux étaient consommé au lieu d’en importer ceux qui sont similaires, pourrait sensiblement économiser des devises et ainsi réduire les gros écarts dans le déséquilibre de la balance commerciale du pays.

Le Président Paul Kagame est paru excédé de la mentalité de ces Rwandais qui préfèrent consommer étranger et cher au lieu de Made In Rwanda aux prix promotionnels.

"Comment peut-on procéder pour inculquer aux Rwandais de consommer local ? Il y a des biens que nous devrions consommer mais que nous ne consommons pas", a-t-il dit avant de sévir :

"Vous les agents préposés aux appels d’offre et marchés publics, je vais bientôt vous mener vie dure si rien ne change. Je ne comprends pas pourquoi vous ne privilégiez pas les produits "Made In Rwanda". Et ça, je m’inscris en faux. Vous également devriez changer d’esprit", a-t-il carrément ainsi montré comment il est engagé pour la défense et la promotion de l’industrialisation du pays.

S’adressant aux industriels locaux, il les a encouragés à "produire en plus grande quantité et qualité. "Regardez aussi du côté des prix de vos produits pour vous rendre maîtres du marché", a dit Paul Kagame incitant ces derniers à inonder, sans trop tarder, le marché local et celui de la région de produits compétitifs et de grande qualité.

"Nous devons aller plus vite dans la production. On n’a pas de temps à perdre !", a-t-il lancé. Aussi peut-on se demander s’il a été à l’écoute de ces industriels qui se plaignent de la procédure fastidieuse de l’Office de Normalisation/ RSB (Rwanda Standards Board) qui octroient la marque déposée pour tel ou tel produit après un examen très minutieux contrairement aux Centres de Normalisation des autres pays de la région.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité