Kagame décrit les politiques de renforcement de capacité des Rwandais à la BM

Redigé par IGIHE
Le 14 octobre 2017 à 03:56

Washington DC : Le Président Paul Kagame a participé ce vendredi 13 octobre à une conférence internationale organisée par la Banque Mondiale et focalisant sur le renforcement de capacité des citoyens du monde.
Prenant la parole à cette circonstance, Pauil Kagame a donné des indicateurs économiques du Rwanda montrant le chemin accompli dans le renforcement de capacité des Rwandais tout au long de ces 23 dernières années. Cette conférence aucours de laquelle la BM invite ses partenaires souligne la (...)

Washington DC : Le Président Paul Kagame a participé ce vendredi 13 octobre à une conférence internationale organisée par la Banque Mondiale et focalisant sur le renforcement de capacité des citoyens du monde.

Prenant la parole à cette circonstance, Pauil Kagame a donné des indicateurs économiques du Rwanda montrant le chemin accompli dans le renforcement de capacité des Rwandais tout au long de ces 23 dernières années.
Cette conférence aucours de laquelle la BM invite ses partenaires souligne la part des citoyens sains, possédant des savoir-faire variés et des connaissances dans la productivité pour le développement économique de leurs pays.

"Investir dans la santé, l’éducation et la créativité impriment les changements de mentalités et d’orientation spirituelle de nos citoyens pour l’intérêt de tout la société en général", a déclaré Paul Kagame dans sa communication à cette assemblée qui, à l’issu des travaux, prends des résolutions importantes en rapport avec la vie de l’enfant, la bonne alimentation, l’éducation, la santé pour tous, l’aide aux indigents, la science et la créativité/inventivité et la promotion de la femme et de la jeunesse.

"Pour exemple en matière d’éducation, je partirai des années d’avant 1994 où l’école était élitiste pour promouvoir juste une élite dirigeante sur des critères ethniques. En 1994, le Rwanda ne possédait que 2000 universitaires. Ils sont actuellement au delà de 90.000 qui terminent leur cycle de licence chaque année. En matière de santé, plus de 90% de la population est couverte par une assurance maladie. Ceci a eu pour conséquence la diminution drastique de plus de 80% de décès de mères en accouchement. Cette diminution atteint 70% de mortalité infantile", a dit Paul Kagame avant d’attaquer les progrès notables dans beaucoup de secteurs économiques liés à la politique rwandaise d’informatisation de la plupart des infrastructures socio économiques du pays.

"L’éducation de la jeune fille a été priorisée, l’internet vulgarisé dans tout le pays. Ceci a eu un impact positif dans l’apprentissage de divers métiers compétitifs sur le marché du travail. Ca s’est accompagné de la promotion générale de l’école maternelle et de l’éradication de la malnutrition dans tout le pays", a dit, satisfait, le Président Paul Kagame qui jure de continuer à parfaire davantage ces Objectifs mondiaux de développement durable dans son pays.

Kagame a apprécié solennellement le soutien et appui financier de la Banque Mondiale dans la promotion et amélioration des conditions de vie des citoyens du mondes, dans l’amélioration d’une alimentation équilibrée, dans l’agriculture. Humblement, il a reconnu que dans ce domaine, le Rwanda doit garder haut la barre, le chemin à parcourir étant très long, "mais il sera parcouru contre vents et marées", a-t-il promis.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité