Côte d’Ivoire : 120 millions $ de la BM pour le développement des villes secondaires

Redigé par IGIHE
Le 14 juin 2017 à 12:00
Visites :
56 2

La Banque mondiale a approuvé, ce 2 juin, au profit de l’Etat ivoirien, un soutien évalué à 120 millions $, a-t-on appris d’un communiqué de l’institution financière. Les fonds devraient servir au financement du Projet d’infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des villes secondaires (PIDUCAS).

Mis en œuvre pour créer un écosystème adéquat afin de rendre attractives certaines villes ivoiriennes, ce projet commencera selon les autorités ivoiriennes par Bouaké et San Pedro, respectivement, deuxième et troisième agglomérations les plus compétitives parmi les 14 capitales de district que compte le pays.

« […] il faut un nouveau modèle de développement solidaire qui passe par un maillage de villes secondaires plus compétitives, en mesure d’étayer l’investissement, la croissance et la réduction de la pauvreté dans l’ensemble du pays. L’essor de ces centres économiques secondaires constitue l’une des priorités du nouveau Plan national de développement adopté par les autorités pour la période 2016-2020 », explique Pierre Laporte (photo), directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire.

Plus précisément, les fonds seront mis à disposition par l’Association internationale de développement (IDA), l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète.

Avec Agence Ecofin


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité