Positionnement du Rwanda sur l’index d’autosuffisance alimentaire

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 30 janvier 2017 à 02:02
Visites :
56 2

L’index mondial de lutte pour l’autosuffisance alimentaire dit "The Hunger and Nutrition Commitment Index Africa- HANCI-Africa" montre, chiffres à l’appui, comment 45 pays du monde luttent contre la faim, pour la sécurité alimentaire de leurs peuples. Il vient de mettre à la 7ème place sur le palmarès des pays luttant avec satisfaction pour la stabilité alimentaire de ses citoyens.

Cet index comporte 22 indicateurs montrant la part des gouvernements dans la mise sur pied de stratégies de lutte contre la malnutrition à travers diverses démarches politiques.

Le Rapport HANCI-Africa montre que cet index fait en sorte que la société civile fait pression sur les gouvernements et les associations internationales pour qu’ils déploient des efforts nécessaires dans la lutte pour la sécurité alimentaire des peuples.

L’Index montre que 3 pays d’Afrique du Sud que sont l’Afrique du Sud, le Malawi et le Madagascar ont eu l’initiative de dresser des stratégies de lutte pour la sécurité alimentaire.

La surprise vient des pays réputés riches comme le Nigéria mis à la 47ème place avec des pays comme le Tchad, la Guinée, l’Angola, Iles Comores, la Guinée Bissau et le Soudan fermant la marche.

Cet index ne classe pas les pays RCA, Djibouti, Guinée Equatoriale, Erythrée, Libye, Iles Maurice. Les Seychelles, Somalie et Soudan du Sud ou encore le Sahara Occidental dans la lutte pour la sécurité alimentaire.

Cependant, pour ce qui est des pays de la Communauté de l’Afrique de l’Est, le Kenya vient en 1ère place suivi de la Tanzanie puis le rwanda en 3ème position.

Pour ce qui concerne le Rwanda, l’Index doit avoir apprécié les stratégies conçues de lutte contre la faim et la malnutrition à travers le programme dénommé Compact 2025 qui aidera les pays comme le Rwanda, l’Ethiopie, le Malawi et le Bangladesh à enrayer la malnutrition d’ici 2030 en accord avec les OMD (Objectifs de Développement du Millénaire) des Nations Unies.

Le Gouvernement rwandais a en outre initié le Programme national intitulé "Gikuriro (Croissance)" avec un objectif clair de réduction de la malnutrition jusqu’à 18% dans le pays, toujours dans l’esprit de la IIè phase du Programme Stratégies de Réduction de la Pauvreté et de Développement Economique Durable qui commencera en 2018.

Partant du principe selon lequel la malnutrition qui atteint les enfants affecte ces derniers au point qu’ils perdent 10% de chances de vitalité normale durant leur vie ; ce qui impacte la baisse de 3% du PIB, la Société Civile dit Scaling Up Nutrition Alliance faite de 79 associations de lutte contre la malnutrition, se basant sur la recherche menée par le Ministère rwandais de la santé en collaboration avec ses partenaires ; cette recherche a montré que le Rwanda a eu un manque à gagner de 503 milliards de francs en 2012 de son PIB dû à la malnutrition et à une croissance difficile de ses enfants.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité