IGIHE.com \BB Economie
Macky Sall : capacité de fermières africaines ; rabattre les taux d’intérêt bancaire à 3%
Publié le 17-07-2016 - à 11:15' par Jovin Ndayishimiye

Macky Sall, Président du Sénégal et Johnson Sirleaf du Libéria assistent au 27ème Sommet des Chefs d’Etat de ll’Union Africaine à Kigali. Ils sont d’avis que ll’Afrique comptant un grand nombre de femmes employéses dans des activités agricoles, que lles choses doivent changer surtout que dans certains pays africains ellles n’ont pas droit à la propriété foncière et qu’en général leur accès au crédit et difficile et que quand bien même elles y ont accès, ces crédits sont très coûteux.

Au cours d’une rencontre organisée par l’association ‘Empowering Women in Agriculture’ (EWA), le Président Macky Sall a décllaré sans ambage que le secteur agricole en Afrique doit bénéficier d’une volonté politique de premier choix pour le fait qu’il utilise un grand pourcentage d’Africains.

EWA qui a dans ses programmes lle renforcement de capacité de la femme africaine intervenant dans le domaine agricole, entend voir ce secteur être à la pointe du développement durable du continent.

Macky Sall a apprécié la BAD pour avoir versé une emprunt de 3 milliards de dollars dans le secteur agricole africain. Il a critiqué comment les banques commerciales africaines ne s’empressent pas comme il faut à accompagner l’Afrique dans la tranformation des méthodes culturales et autres activités connexes.

"Nous savons le modus operandi des banques vis a vis le secteur agricole. Les taux d’intérêt des crédits accordés aux femmes restent extrêmement élevés. C’est une lutte que je mène moi aussi dans mon pays. Il nous faut que ces crédits soient rabaissés à mois de 3%", a dit le Président Macky Sall montrant que la BAD en octroyant un emprunt de 3 millliards à long terme pour le secteur agricole africain, ce fonds servira de subvention pour lle financement de bas taux d’intérêt de crédits octroyables aux petits fermiers agricoles africains, la plupart étant des femmes.

"L’Afrique a plus de 4.5 millions de femmes ayant des établissements commerciaux en Afrique. Seuls 16% d’entre elles ont accès au crédit bancaire à long terme. Et pourtant, elles font des recettes de l’ordre de 21 à 26 milliards de dollars par an. Et puis, curieusement, ellles sont bons payeurs à 97% contrairement aux hommes", adit Dr Akinwumi Adesina, Président en fonction de la BAD.

La présidente du Libéria, Johnston Sirleaf a recommandé le programme de renforcement de la capacité économique de la femme africaine à travers EWA.

En effet, arrêté à Addis Abbeba/Ethiopie, le programme de 10 ans (2017-2026) de renforcement de lla capacité financière de la femme fermière africaine avec une tranche de 18.66 millions de dollars pour la période 2017-2019 ; ce programme a été agréé par le Sommet des Chefs d’Etat de l’an 2012.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!