IGIHE.com \BB Economie
Les enseignants exigent la révision à la hausse de leurs salaires : 80.000 Frw
Publié le 21-06-2016 - à 11:24' par IGIHE

Des discussions sur les bas salaires des enseignants font leur chemin depuis bien longtemps. Elles ont repris avec l’annonce du budget 2016-17 du ministère de l’Education où le montant cumulé des salaires des enseignants est passé de 77.734 milliards pour 2014-2015 à 82.640 milliards pour l’exercice 2015-16 pour plafonner à 88.948 milliards de francs pour l’année budgétaire ci devant.
.
Ils réclament une hausse de salaire pour un diplôme A2 allant de 44.000 francs à 80.000 frw. Les détenteurs de diplôme inntermédiaire A1 perçpoint un montant de 90.000 francs au moment où un diplômé A0 a une rémunération mensuelle de 120.000 Frw.

Le Secrétaire général du syndicat national des enseignants (SNER), M. Faustin Harerimana a insisté au micro du The NewTimes paraissant à Kigali que le salaire perçu par l’enseignant ne se traduit pas en terme de pouvoir d’achat pour les bien de première nécessité.

Selon le SG, il faut au moins qu’un enseignant perçoive 150.000 francs pour qu’il puisse s’acheter un sachet de 25 kilo de riz au mois, 4 litres d’huile végétale, 20 kg de haricot, 4 batonnets de savon de lessive, 20.000 francs de loyer et 1.000 frnacs par jour de repas de la mi-journée à l’école. Et par conséquent , a-t-il dit, il faut au strict minimum 80.000 francs de salaire pour l’enseignant du cycle primaire.

Au cours d’une rencontre du Ministre de l’Education avec les sénateurs et des délégués d’enseignants en mai 2016, il a été listé des mesures prioritaires à entreprendre pour l’amélioration du statut de l’enseignant.

Au nombre de celles-ci il a été cité la promotion et une augmentation graduelle de3% au fil des années après la 3ème année de son entrée en fonction.

Au cours de sa récente conférence de presse, le Dr Malimba Papias, Ministre de l’Education a indiqué des mesures autrement promotionnelles à l’endroit de l’enseignant dont l’octroi facile de crédits à très faibles taux d’intérêt à la Coopérative Mwalimu SACCO.

Au cours de cette prestation, il a également confié à la presse que le Gouvernement a arrêté des mesures de promotion des enseignants sans toutefois les nommer.
Ils étaient 41.192 enseignants en postes dans les écoles primaires du pays en 2014, 42.005 en 2015. Dans les écoles secondaires, les enseignants étaient respectivement en 2014 et 2015, 27.116 et 27.644.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!