IGIHE.com \BB Economie
Le Premier ministre lance un débat sur les stratégie de la Sécurité alimentaire au Rwanda
Publié le 25-09-2016 - à 03:14' par IGIHE

Le Premier ministre Anastase Murekezi est allé animer les travaux communautaires de fin de mois dans le district de Gisagara en Province du Sud.
Le thème du jour ? Ardeur au travail, suivre les directives données en matière de méthodologies agricoles et d’élevage aux fins de lutter contre les changements climatiques.

Il a fait ces déclarations alors qu’ill venait de participer aux travaux communautaires dans village Ruhuha de la cellule Gakoma en Secteur de Mamba du District Gisagara ce samedi 24 septembre 2016.

Ces travaux communautaires ont été placés sous le signe de lancement des travaux agricoles marquant le début de la saison agricole A. Aussi a-t-il participé à l’activité de repiquage des boutures de manioc.

"Nous avons eu le problème de pluie qui n’est pas tombée à temps. Ce phénomène est lié aux changements cllimatiques. C’est pour cella que sitôt qu’il pleut nous devons mettre en terre les semences. Nous aurons donc préparer nos terrains, retourner la terre dans l’attente de la pluie. A vous qui êtes dans la proximité des vallées et des marais, prenez de nouvelles habitudes d’arroser vos cultures. Le Gouvernement a mis à votre disposition de petites machines d’arrosage. Vous pouvez vous en procurer pour peu d’argent", a dit le Premier ministre insistant sur ces nouvelles stratégies d’agriculture comme méthodes sûres de lutte contre la faim.

L’autre orateur du jour a été la ministre de l’Agriculture et Elevage, Gérardine Mukeshimana qui a annoncé une nouvelle pénible :

"Au cours de ce mois d’octobre, les précipitations seront légères. Elles ne seront fortes qu’en novembre et décembre. Profitons-en pour labourer la terre à temps en nous préparant pour Novembre", a dit la Ministre.

Hagarutswe ku kibazo cy’igwingira ry’abana

La malnutrition
La Ministre a soulevé la question du taux élevé d’enfants malnutris dans le district de Gisagara.

"Cette malnutritions est due en grande partie par une alimentation déséquillibrée avec des calories peu nombreuses et des conditions hygiéniques déficitaires", a dit la ministre qui n’a pas relevé les stratégies de lutte contre ce phénomène qui ne peut se faire que par l’accroissement du nombre d’ingénieurs agronomes qui devraient animer les ménages et leur donner de nouvelles méthodes de maximisation de la production de leurs lopins de terre.

"Soyez créatifs avec l’élevage du petit bétail et de la volaille. Pensez aussi au potager. Ce n’est qu’ainsi que vous pouvez lutter contre la malnutrition", a dit la ministre ne trouvant rien à dire sur l’encadrement et un suivi pédagogique nécessaire pour le paysan qui doit apprendre l’importance de nouvelles méthodologies et de choix judicieux de production agri élevage pour élevation des conditions de vie paysannes.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!