IGIHE.com \BB Economie
Le DG de REB convoqué par la PAC pour mauvaise distribution de laptops pour écoliers
Publié le 13-10-2016 - à 09:44' par IGIHE

Ce mercredi, 12 octobre 2016, les autorités du Rwanda Education Board ont été convoquées par la PAC/ Commission Parlementaire des Comptes de l’Etat à propos de grosses pertes dues à la mauvaise distribution des laptops aux écoliers du pays.

La PAC se basait sur le rapport2014-2015 de l’OAG (Office de l’Auditeur Général des Comptes de l’Etat) qui a révélé que REB aura donné 582 millions de francs pour location de locaux servant de stock de ces laptops au lieu de les distribuer aux écoliers du pays dans le cadre du Programme Un Laptop-Un Ecolier (One-Laptop-per-Child/OLPC).

Il a été également demandé aux officiels de REB d’expliquer comment en quelques 5 années, il ait été volé plus de 18.000 de ces laptops, que d’autres laptops auraient été distribués dans des écoles dépourvues de raccordement électrique au point qu’ils sont restés inujtilisés durant tout ce temps.

La PAC a constaté que 104.000 Laptops ne sont pas utilisés par les écoliers qui devaient bénéficier des connaissances en informatique.
Elle a également constaté que dans certaines écoles, il a été distribué plus de laptops que des écoliers bénéficiaires. Au delà de cela, la PAC a relevé une grande faille de REB qui, d’après l’OAG, 47.000 laptops ont été achetés sans qu’ils soient destinés à personne. Ce sont ces laptops qui ont été stockés dans un local dont le prix de la location est de 548 millions de francs.

La PAC a relevé un autre dysfonctionnement du Programme OLPC : plus de 922 millions de francs d’achats de serveurs permettant de faire fonctionner les logiciels de l’OLPC ; ces serveurs n’ayant pas été utilisés à ce jour, sauf dans quelques rares centres scolaires. Les Parlementaires de la PAC ont fait des remontrances aux officiels du REB pour avoir commandé de tels serveurs qui ont expiré avant leur usage.

Les membres de la PAC ne comprennent pas non plus comment le Programme national OLPC distribue aux écoliers des laptops et que le centre national des curricula n’insère pas dans l’horaire hebdomadaire des cours une ou quelques heures de pratique informatique.

Le Comble de tout ceci c’est que, ont relevé les membres de la PAC, dans 370 centres scolaires du pays où ces laptops ont été distribués, il n’y a pas d’enseignement formés pour dispenser le cours d’informatique aux écoliers, que seuls 123 enseignants en ont reçu une initiation au cours de séminaires-ateliers organisés à cet effet.

Les parlementaires ont également montré aux officiels de REB combien ils sont des mauvais gestionnaires dans le sens que ce Programme OLPC qui a coûté à ce jour 35 milliards de francs n’a pas de texte juridique qui l’instaure, que la contribution de 443.602 $US de la part des parents au Programme OLPC restent dans les caisses de la BNR au lieu d’être utilisés à l’acquisition de nouveaux laptops à distribuer aux écoliers.

Les officiels de REB se sont perdu dans des explications qui n’ont pas du tout satisfait les parlementaires.

Le Chef de REB a demandé pardon et a promis de redresser toutes les erreurs relevées par l’Auditeur Général et par les Parlementaires. Il a néanmoins révélé le fait que le local servant de stock des laptops à distribuer joue également le rôle d’espace où convergent des laptops en usage pour réparation. Enfin il a suggéré que l’Etat érige de tels immeubles de stockage et réparation de ces laptops dans tous les districts aux fins de minimiser les dépenses de l’Etat pour ce programme OLPC qui continue de courir.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!