IGIHE.com \BB Economie
Judith Uwizeye (Fonction Publique) aiguillonne la jeunesse pour créer son business
Publié le 27-10-2016 - à 17:14' par Jovin Ndayishimiye

La ministre de la Fonction Publique, Judith Uwizeye, est présentement dans le collimateur de la presse nationale et sur tous les réseaux sociaux pour, au cours d’une conférence de presse destinée à aiguillonner les jeunes gens à créer leurs propres affaires et offrir du travail au lieu de faire le tour des bureaux à la recherche de l’embauche, avoir déclaré qu’elle, en tant que ministre ayant une capacité financière suffisante, n’a pas besoin de créer son propre business, que cette nécessité revient à une jeunesse désoeuvrée qui a de nombreux besoins à satisfaire.

Elle a fait cette déclaration à la presse le 24 octobre dernier au cours d’une conférence de presse conjointement organisée par les ministères de la Jeunesse&TICs et de la Fonction Publique autour du Programme national dit NEP-KORA WIGIRE (National Employement Programme). La conférence de presse avait pour objectif de sensibiliser les jeunesses à la création de leurs propres business.

Les journalistes présents dans la salle ont demandé pourquoi les dirigeants nationaux ne créent pas des businesses et pouvoir embaucher le plus grand nombre de jeunes gens.

La pauvre ministre Judith Uwizeye n’a pas pensé deux fois avant de faire des déclarations qui ont semblé ne pas plaire aux journalistes qui ont vite inondé les réseaux sociaux.

"Je vais vous donner une réponse une fois pour toute afin de couper court à toutes ces insinuations de mauvais goût. Si j’ai faim, je dois à tout prix chercher de l’argent pour acheter de la nourriture et satisfaire ma faim.

Ainsi donc je chercher à créer mon propre business ou toute autre activité me permettant des revenus financiers et pouvoir ainsi manger à ma faim.

Si, pour ma part, je n’ai pas encore pu, dans ma qualité de dirigeant, fonder un business, c’est que mes revenus sont confortables. Toi qui n’a pas un tel revenu, active-toi à te créer de l’emploi parce que tu en vois le besoin et l’importance.
Nous ne vous demandons pas de créer des emplois au profit du dirigeant",

a déclaré la Ministre. Ces déclarations ont été jugées désobligeantes par une large opinion publique alors qu’elle voulait imprimer dans la jeunesse cette rage de réussir dans la vie en se cherchant elle-même des solutions quitte à demander un soutien au près des pouvoirs publics.

La question d’activités commerciales pour dirigeants nationaux a été largement débattue au cours de cette conférence de presse.

"Il est autorisé aux dirigeants du pays d’investir dans les secteurs économiques de leur choix. Par contre, il faut entreprendre de ces activités de manière à ce qu’elles ne soient pas antagoniques avec ses fonctions dirigeantes. Il est normal qu’un dirigeant national achète des actions à la bourse des valeurs. Je peux acheter des parts sociales dans une entreprise. Cela n’est pas incompatible",

a dit Philbert Nsengimana comme s’il voulait rectifier le tir des journalistes et leur montrer qu’un dirigeant national n’a pas le droit de créer son propre business car cela crée un conflit d’intérêt avec sa fonction dirigeante.

Le gouvernement rwandais s’est engagé à créer bon an mal an 200.000 emplois non agricole à partir de 2014. Pourtant à ce jour, il n’aura créé que 80 672 seulement.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!