Nyamasheke : 170 adolescentes enceintes dans d’une seule cellule administrative

Publié par Olga Ishimwe
Le 2 mars 2017 à 01:35
Visites :
56 2

Le Collectif des ligues et association de défense des droits de l’homme (CLADHO) a annoncé qu’après des recherches établies en 2016, les statistiques montraient que dans le district de Nyamasheke, il y avait un grand nombre de jeunes filles enceintes.
Le Rapport de CLADHO montre que dans la seule cellule administrative de Ntango du Secteur Nyabitekeri de Nyamasheke, 170 jeunes filles ont des grossesses non désirées.

Le vice-maire chargé des Affaires Economiques du District, Ntaganda Josué Michel, a dit à IGIHE que le problème du grand nombre de jeunes filles enceintes dans une même cellule de Ntango est un cas alarmant, que des résolutions étés déjà prises et mise en place pour lutter contre ce défi.

"Pour occuper la jeunesse, nous lui avons distribué de la volaille pour qu’elle soit occupée à la productivité", a confié à IGIHE, Ntaganda, montrant l’une des stratégies de lutte contre l’oisiveté-mère de tous les vices des jeunes gens.

Il a ajouté que des recherches plus approfondies sont menées pour savoir pourquoi un si grand nombre d’enfants de moins de dix huit ans sont sujettes à des grossesses non désirées dans le District Nyamasheke.

Les recherches effectuées par CLADHO ont permis l’arrestation de 47 jeunes hommes suspectés d’avoir trompé ces adolescentes. 6 autres ont étés emprisonnés à vie. Ces derniers sont originaires des districts de Gasabo, Karongi, Kicukiro, Nyarugenge, et Rwamagana

Les recherches effectués en 2016 montrent que des 818 jeunes filles originaires de 52 secteurs de 10 districts du pays ayant été tombées enceintes très jeunes, 10,3% venaient du district de Nyamasheke.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité