Lualaba : des agents de TFM protestent contre l’interdiction d’utiliser le téléphone

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 22 novembre 2016 à 12:43
Visites :
56 2

Environ 700 agents de l’entreprise minière Tenke Fungurume Mining (TFM) à Lualaba observent depuis lundi 21 novembre un arrêt de travail. Ils protestent contre la mesure leur interdisant toute communication avec le monde extérieur sur le lieu de travail.

Dans une note interne rendue publique samedi, la direction de TFM a interdit le port et l’usage des téléphones dans les installations de l’entreprise.

La note précise également qu’il est clairement interdit aux agents de la TFM d’entrer en communication avec leurs familles, de détenir des ordinateurs portables et d’accéder aux réseaux sociaux sur le lieu de travail.

L’entreprise minière justifie cette décision par le souci de « normaliser l’utilisation des appareils électroniques de communication à TFM » et « d’assurer la conformité aux principes directeurs mis en place par le leadership de l’entreprise ».

Violation du droit à la communication

Cette mesure viole le droit d’accès des employés à la communication et restreint les libertés publiques, ont dénoncé certains représentants des agents de la TFM qui ont requis l’anonymat.

Ils jugent « inacceptable » cette décision, estimant qu’elle prive 75% des employés de TFM qui vivent loin de leurs domiciles et passent six jours au travail, le droit de communiquer avec leurs proches.

Ils conditionnent toute reprise de travail par la levée de cette mesure qu’ils jugent « inappropriée ».

Les discussions que la direction des ressources humaines de TFM a engagées avec les grévistes pour trouver un arrangement n’avaient pas donné des résultats jusque lundi, ont rapporté des sources proches du dossier.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité