Urgent

La Police dément les rumeurs d’incessantes convocations du Journaliste Robert Mugabe

Redigé par IGIHE
Le 3 janvier 2017 à 06:11

La presse internationale a fait des reportages sur la convocation intempestive par la Police Nationale du Journaliste rwandais Robert Mugabe. Ce mouvement médiatique est consécutif aux déclarations dudit journaliste sur ces médias internationaux selon quoi il serait poursuivi par la Police pour des crimes supposés de trahison et de propagation de rumeurs.
Au cours d’une conférence de presse organisée par la Police Nationale ce lundi 2 janvier 2017, le Directeur du Département d’Investigation (...)

La presse internationale a fait des reportages sur la convocation intempestive par la Police Nationale du Journaliste rwandais Robert Mugabe. Ce mouvement médiatique est consécutif aux déclarations dudit journaliste sur ces médias internationaux selon quoi il serait poursuivi par la Police pour des crimes supposés de trahison et de propagation de rumeurs.

Au cours d’une conférence de presse organisée par la Police Nationale ce lundi 2 janvier 2017, le Directeur du Département d’Investigation Criminelle, ACP Maurice Muligo, a confirmé le fait que le journaliste a été convoqué pour qu’il livre des informations utiles à la Police.

Le directeur est allé plus loin pour dire que cette convocation ne signifie pas qu’il comparaît pour répondre aux crimes qu’il est supposé avoir commis autant que cela a été diffusé au fil des jours.

"Chaque citoyen rwandais a la responsabilité de fournir à la Police des informations utiles en sa possession. Nous tous devons collaborer au maintien de la sécurité. Par ricochet, nous qui avons la sécurité dans nos attributions, avons le droit de vous convoquer pour que vous donniez des informations nécessaires à nos investigations. Nous pouvons même te convoquer quand nous avons des soupçons sur toi ou en tant que témoin", a dit de façon évasive Maurice .

"Pourqoi un sujet est convoqué par la CID et cela devient comme le ciel qui tombe sur la terre ? Il n’est pas du tout arrêté ni emprisonné. (L’autre journaliste) Shyaka Kanuma ( de Rwanda Focus) nous avons déclaré haut et fort qu’il a été arrêté et emprisonné (pour des affaires de fausses déclarations dans les documents en vue d’obtenir un marché public et de recel de taxes et impôts). Mais Robert lui, il n’est pas arrêté. Nous le convoquons quand nous avons besoin d’informations qu’il peut nous livrer", a-t-il ajouté.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité