Un non-lieu en France au bénéfice d’un présumé génocidaire rwandais

Publié par igihe
Le 12 janvier 2017 à 07:57
Visites :
56 2

Des juges d’instruction ont rendu un non-lieu dans l’un des dossiers ouverts en France sur le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 au bénéfice de Pierre Tegera, visé par un mandat d’arrêt de Kigali.

D’après l’Agence France Presse(AFP) qui livre cette information, la participation de Pierre Tegera au génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 n’a pu être établie par les juges d’instruction français.

Ce non-lieu a été prononcé le 12 décembre, neuf jours après la confirmation en appel de la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de l’ancien militaire Pascal Simbikangwa, premier Rwandais à avoir été jugé en France en lien avec le génocide des Tutsi en 1994.

Deux anciens bourgmestres ont eux été condamnés à la perpétuité en mai 2016 et ont fait appel, tandis que le prêtre Wenceslas Munyeshyaka a bénéficié d’un non-lieu. Environ 25 enquêtes similaires sont encore ouvertes au pôle crimes contre l’humanité du tribunal de grande instance de Paris.

avec rwandanewsagency


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité