Le Parlement ternit la démocratie Néerlandaise en protégeant les suspects de génocide commis contre les Tutsi

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 28 septembre 2016 à 03:45
Visites :
56 2

Les membres d’Ibuka Europe, un collectif regroupant les associations des survivants du génocide des Tutsis (IbukaHollande, Ibuka Belgique, Ibuka France, Ibuka Italie et IbukaSuisse) étions réunis en assemblée générale les 24 et 25 septembre à Amsterdam.

Alors que nous nous penchions, notamment sur la question des présumés génocidaires qui se retrouvent en Europe en toute impunité, nous avons appris avec indignation que le Parlement néerlandais avait demandé au ministère néerlandais de la Justice de suspendre l’extradition vers le Rwanda de deux suspects du génocide perpétré contre les Tutsi qui résident aux Pays-Bas.

En effet, dans la procédure d’extradition visant Jean Baptiste Mugimba et Jean Claude Iyamuremye, toutes les voies de recours judiciaires ont été épuisées. Tous les tribunaux néerlandais jusqu’ à la Cour suprême ainsi que la Cour Européenne des droits de l’Homme se sont prononcés en faveur de l’extradition de ces deux présumés génocidaires.

Ibuka l’Europe est surprise et déçue par cette manœuvre qui constitue une tentative de violer l’indépendance de la justicepar le pouvoir législatif. L’image du système judiciaire néerlandais serait souillée par cela. Le royaume des Pays-Bas est l’une des démocraties les plus exemplaires dans le monde et nous trouvons inacceptable que le Parlement puisse tenter d’interférer et obstruer le système judiciaire.

Pour les survivants du génocide des Tutsis, en particulier ceux qui vivent en Europe, il serait inconcevable que le ministre néerlandais de la justice considère cette motion et suspendel’extradition.

La non exécution d’une extradition qui est ordonnée et confirmée par tous les tribunaux néerlandais et la Cour Européenne de droit de l’Homme, ternirait l’image de la démocratie néerlandaise et signifierait que les Pays-Bas sontun havre de paix pour les suspects du génocide contre les Tutsis.

Nous rappelons que le Tribunal Pénal international pour le Rwanda ainsi que d’autres grandes démocraties, comme la Norvège, la Suède, le Canada, Etats-Unis etc., extradent vers le Rwanda. Il n’y a aucune raison qui vaille pour que les Pays-Bas n’en fassent pas autant.

Ibuka Europe, demandons au ministre néerlandais de la Justice de ne pas prendre cette recommandation parlementaire en considération et de respecter la décision de justice.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité