Le Parlement européen condamne les violations des droits de l’homme au Burundi

Redigé par igihe
Le 22 janvier 2017 à 02:45
Visites :
56 2

Kigali : Le Parlement européen a condamné dans une résolution les violations des droits de l’homme qui sont commises au Burundi depuis 2015.

Les eurodéputés expriment leur profonde inquiétude face à l’aggravation de la situation politique et sécuritaire au Burundi, condamnant les violences qui y sont commises depuis 2015.

Ils demandent que les auteurs soient traduits en justice par une enquête approfondie et indépendante sur des abus généralisés ayant conduit à des morts, des actes de torture, des violences ciblées contre les femmes, notamment le viol collectif, le harcèlement et l’emprisonnement de milliers de personnes, le déplacement forcé de centaines de milliers de Burundais, des arrestations arbitraires et des détentions illégales.

Le Parlement européen se dit très préoccupé par l’adoption de deux projets de lois, les 23 et 28 décembre 2016, qui imposent des contrôles plus stricts sur les actions des ONG nationales et internationales dans le pays. En conséquence de ces lois, la Ligue Iteka, organisation des droits de l’homme, a été interdite au Burundi.

Le Parlement demande instamment aux autorités burundaises de réexaminer la décision d’adopter ces lois et leur rappelle leur obligation de garantir, de protéger et de promouvoir les droits fondamentaux des citoyens conformément à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples. (Fin)

Avec rnanews.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité