Emmanuel Mbarushimana, condamné à perpétuité, interjette appel

Redigé par NDJ
Le 31 décembre 2017 à 02:07

La Haute Cour a condamné ce vendredi 28 décembre 17 Emmanuel Mbarushimana à la peine d’emprisonnement à vie après la lecture des conclusions du procès qui a duré une heure et quarante minutes.

Il a été reconnu coupable de génocide et d’entente pour commettre le génocide et de volonté délibérée d’éliminer un groupe social comme crime contre l’humanité, crimes qu’il a commis sur la colline de Kabuye, un village de l’ex-commune Muganza en Préfecture de Butare.

Un défilé de témoins ayant vécu le calvaire de ce génocide a confirmé avoir vu le criminel exécutant ses tristes prestations. Il a été accusé d’avoir tué les Tutsi du clan ABASA, d’avoir lancé une grenade explosive dans la foule des Tutsi qui s’étaient réfugiés à Kabuye. Il a également été reconnu coupable d’avoir participé activement à des attaques dirigées contre les Tutsi àDahwe, Gahondo, Nyarusange, Gisagara et ailleurs.

Les débats

Au cours des séances de son procès, Emmanuel a toujours avancé un seul argument selon lequel les témoins étaient des faux, qu’ils avaient été préparés pour l’accuser de fausses vérités. Mais il n’a fait valoir aucun argument l’innocentant à part le fait de dire qu’il a caché des Tutsi chez lui, que sa femme était de l’ethnie tutsi.

La cour a dit que ce fait ne l’innocente pas des crimes qu’il a commis tout autant qu’il ne constitue pas une circonstance atténuante de lourds crimes dont il est accusé. Sur ce, le verdict est tombé : perpétuité !

Mbarushimana qui a été extradé du Danemark en juillet 2014 pour faire face à la justice de son pays a décidé de faire imméatement appel de ce jugement.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité