Des organisateurs de groupes de prières font abus de conscience et sont arrêtés

Redigé par NDJ
Le 18 décembre 2017 à 07:21

Trois personnes habitants du District Nyanza conduisant des groupes de prières ont été arrêtées pour abus sur les prieurs qui, crédules, ont vendu leurs propriétés et leur ont offert l’argent issu de cette vente.


Cette information a été confirmée par le Porte-parole régional de la Police en Province du Sud, IP Emmanuel Kayigi
.

"En effet, nous avons arrêté trois personnes qui ont abusé de leurs prieurs. Ces derniers ont vendu leurs biens : parcelles, bétail, pour leur offrir le fruit de ces ventes. Ils sont allés loin jusqu’à dissuader ces habitants de se faire soigner", a dit Emmanuel Kayigi.

Ces personnes ont profité de l’ignorance profonde de ces paysans. L’un d’eux a commis un accident et ils lui ont dit de ne pas aller se faire soigner à l’hôpital, qu’ils allaient prier pour sa guérison", a indiqué à IGIHE IP Kayigi justifiant ainsi l’opération de leur arrestation.

Pour cet officier de police, les investigations ne sont pas closes. Elles se poursuivront pour connaître les raisons profondes qui se cachent derrière ce grave abus de conscience.

A la question de savoir s’il est permis à certaines gens de mener des groupes de prières dans des habitations comme l’ont fait les trois individus, IP Kayigi a dit que cela contrevient aussi à la loi, que les contrevenants sont punissables par la loi.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité