Des obsèques, des pleurs pour la vieille Mukamisha assassinée dimanche dernier

Redigé par IGIHE
Le 4 février 2018 à 06:08

Nkomero- District Nyanza : Une vieille femme Rose Mukamudenge, 79 ans, a été assassinée dimanche 28 janvier 2018 dans sa résidence de Nkomero du Secteur Mukingo en District Nyanza.

La famille de la décédée prie la justice de faire diligence et punir le meurtrier dans les meilleurs délais. Le jeune homme qui prestait pour elle dans les travaux familiaux est fortement soupçonné d’être le meurtrier de la vieille femme.

Les obsèques de cette femme se sont déroulées ce dimanche 4 février.
Les voisins et les membres de la famille de l’assassinée ont été révoltés par la sauvagerie avec laquelle l’auteur a commis ce crime crapuleux : Il l’a égorgée après lui avoir fracassé le crâne à l’aide d’une vieille houe.

Le présumé coupable, Augustin Ntezimana, qui était en cavale après son forfait a été arrêté et placé en garde à vue à la Station de Police de Busasamana du District Nyanza.

Les proches parents de l’assassinée se sont adressés au journal Umuseke qui rapporte la nouvelle pour apprécier les efforts consentis par les organes de maintien de la sécurité et de l’ordre pour l’arrestation de ce présumé criminel.
Hélène Mukamisha est la fille ainée de la décédée. Elle était visiblement très peinée de s’imaginer sa mère qui a pu survivre des pires moments du génocide des Tuitsi de 1994 pour tomber sous les coups d’un énergumène, 24 ans après.

"Je souhaite que la police lui fasse une interrogatoire sérieuse, qu’il dise les motivations profondes de ce meurtre et qu’il soit punit exemplairement", a-t-elle confié.

Le Maire de district Nyanza a apprécié la suggestion de Hélène qui veut que le Tribunal qui conduira le procès de ce meurtrier se déplace et conduise ses travaux sur le lieu du crime.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité