Urgent

Bientôt la décision du Malawi à propos de l’extradition du Présumé génocidaire Vincent Murekezi

Redigé par IGIHE
Le 18 janvier 2017 à 11:04

Le Tribunal de Lilongwe/Malawi, dans l’affaire Vincent Murekezi vs l’Etat Rwanda, soupçonné de génocide a fait comparaître le Ministère public rwandais pour donner des faits tangibles montrant qu’il pèse de grands soupçons de génocide sur le sujet de Justice Vincent Murekezi.
Ce mardi 17 janvier, le comparant a été mise en face du procureur de la République du Rwanda qui, ce dernier, a exposé les faits graves qui pèsent sur le présumé criminel.
Le Juge Patrick Chirwa qui conduisait les débats a requis (...)

Le Tribunal de Lilongwe/Malawi, dans l’affaire Vincent Murekezi vs l’Etat Rwanda, soupçonné de génocide a fait comparaître le Ministère public rwandais pour donner des faits tangibles montrant qu’il pèse de grands soupçons de génocide sur le sujet de Justice Vincent Murekezi.

Ce mardi 17 janvier, le comparant a été mise en face du procureur de la République du Rwanda qui, ce dernier, a exposé les faits graves qui pèsent sur le présumé criminel.

Le Juge Patrick Chirwa qui conduisait les débats a requis le Ministère rwandais de la sécurité publique pour donner plus d’amples lumières à la cour.

Le conseil de défense de l’Accusé a soulevé la question de l’incompétence de la cour pour connaître un tel procès. Bien plus, il brandit le fait que le Malawi et le Rwanda n’ayant pas signé un traité d’extradition, cette extradition voulue serait faite dans l’illégalité.

Le Ministère public malawite ne l’entend pas de cette oreille. Selon Steven Kayuni, dans les conventions internationales signées par le Malawi dont les Accortds de Londres auxquels tous les pays du Commonweath ont apposé leurs signatures, il est stipulés que les pays membres du Commonwealth peuvent extrader mutuellement les criminels.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité