IGIHE.com \BB Droits Humains \BB justice
Le Présumé génocidaire Munyakazi extradé des USA vers le Rwanda
Publié le 30-09-2016 - à 04:28' par IGIHE

Léopold Munyakazi, 66 ans, longtemps, 10 ans durant, réclamé par la justice rwandaise pour crimes de génocide dont il est accusé a finalement été extradé ce 28 septembre des USA où il résidait.

"Il est extradé des USA. Nous remercions ce pays avec qui nous cultivons une bonne diplomatie judiciaire ; un pays qui apprécie lla façon dont la justice est rendue au Rwanda", a indiqué à la presse le porte parole du Parquet Général de la République Faustin Nkusi indiquant que ce reclus de justice, liguiste de formation, est accusé de plusieurs crimes de génocide qu’il aura commis dans l’ancienne commune de Kayenzi où il est originaire.

"Les crimes de génocide dont il est poursuivi sont la préparation du génocide. Il a également mis en exécution le plan de génocide en sensibilisant les habitants de cette commune partout où il passait sur les barrière à tuer les tutsi.

Nkusi a révélé le contenu du dossier du présumé génocidaire. Il a rellevé le fait ce Munyakazi était un collaborateur direct du Bourgmestre de cette commune-là dans sa campagne génocidaire.

Laurent Munyakazi s’est exilé en 2004, peu après sa libération conditionnelle. Il avait été emprisonné au Rwanda pour les présumés crimes de génocide. Sa libération provisoire était motivée par le fait que la justice avait jugé bon de le relâcher tout en poursuivant ses investigations sur lui.

Dans son exil, il s’est révélé être un négationniste notoire. Au cours d’une de ses conférences au profit des étudiants américains, en 2006, il a déclaré qu’au Rwanda il n’y a pas eu de génocide, qu’ill n’y a eu qu’une guerre entre 2 ethnies qui lluttaient pour le pouvoir.

Le Parquet de la République a émis un mandat d’arrêt international contre Munyakazi en 2008. La justice américaine l’a arrêté en 2009 en même temps qu’elle a engagé elle-même ses propres investigations pour décider de son extradition en septembre 2015.
Il est l’un des 400 fugitifs recherchés par la justice rwandaise. Son extradition suit celle de Ladislas Ntaganzwa en mars dernier.

Des images de son arrivée à l’aéroport International de Kigali


Kwamamaza
Commentaires

Une leçon et un avertissement. Le monde devient de plus étroit pour les criminels fou.passé et àvenir. Ils devraient savoir quil est difficile de nos jours de se cacher définitivement

Répondre4.10.2016 à 02:04
Eric

Une leçon pour les députés néerlandais qui pensent, comme toujours, qu’ils savent mieux que le reste du monde et refusent l’extradition des criminels génocidaires notoires !

Répondre1er.10.2016 à 04:06
Guy Beaujot

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!